Magazine Bourse

A l'assaut de l'artique

Publié le 25 juillet 2008 par Graphseo
L'US Geological Survey (USGS) a réalisé, à partir des connaissances géologiques du moment, une estimation des ressources de gaz et de pétrole de l'Arctique (LIRE). Sur un ensemble de 33 bassins, l'USGS a retenu 25 bassins où la probabilité de trouver du gaz ou du pétrole était supérieure à 10%. A partir de cette approche probabiliste l'organisme a estimé les réserves globales de gaz et de pétrole de l'Arctique, récupérables avec les méthodes actuellement développées, à 412 milliards de barils, soit plus de 20% des réserves mondiales. Ces réserves, sur ce territoire qui représente 6% de la surface terrestre (42 fois la surface de la France) seraient constituées de 90 milliards de barils de pétrole, de 44 milliards de gaz liquéfiable et de 278 milliards de barils équivalent pétrole de gaz naturel soit respectivement 13%, 20% et 30% des réserves mondiales.Usgsrservesarctiquesmap

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

L'Arctique est donc très riche en gaz (FIG.II) grâce aux réserves de l'Ouest de la Sibérie (WSB sur la carte), de l'Est de la mer de Barents (EBB) et de l'Alaska (AA).

Arctiquegaz

Les réserves de pétroles (FIG.III) et de condensats de gaz (liquides) sont abondantes en Alaska, dans l'Ouest Sibérien et à l'Est du Groenland (EGR).

Arctiqueliquides

84% de ces réserves estimées seraient situées sur des champs offshore. Nul doute que dans le futur, au fur et à mesure des prospections, ces chiffres de réserves seront affinés.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Graphseo 22 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte