Magazine

Tartarin de Tarascon l’Elysée & la TVA réduite pour la distribution :“je l’aurai !”

Publié le 25 juillet 2008 par Kamizole
sarkozy-aureole-leadership-europeen.1216973094.jpgRien que la photo mérite son pesant de cacahuètes ! Les étoiles du drapeau européen lui font une sorte d’auréole ! elle illustrait un article du Monde.fr (malheureusement multimédia et je ne suis toujours pas équipée) dont le titre était lui-même évocateur : “Sarko veut le leadership europée” ! C’était juste au moment où Nicolas Sarkozy devait prendre pour 6 mois la présidence (heureusement tournante !) de l’Union européenne… contrebalancé par un article équivalent annonçant que Sarko ne pouvait obtenir le leadership européen… Thèse, antithèse, il manque la synthèse…
Je lis ce matin sur la news de “20 minutes” : «Je l’aurai», dit Sarkozy à propos de la TVA à 5,5% pour la restauration
Le moins qu’on en puisse dire c’est que Nicolas Sarkozy ne manque ni de suite dans les idées ni d’un certain culot. doublé d’une propension à prendre ses désirs pour la réalité… Illustration une nouvelle fois du “syndrome de Sarkozy” (dans sa version mentalité magique illustrant l’infantilisme) : “j’ai parlé, ya pu de problème”.
Nicolas Sarkozy depuis quelques semaines se sent fort de l’appui de Barroso (président de la Commission européenne) sur ce dossier. A supposer que ce soit vrai !
On se souvient en effet d’une réunion de l’Eurogroupe (c’est Christine Lagarde qui aurait normalement dû y assister mais l’hyper-président a voulu sans doute montrer comment il pouvait retourner une situation, rien que par la magie de son verbe…) dont il était sorti avant la fin pour tenir une conférence de presse où il annonçait (gros mensonge) avoir obtenu l’aval des argentiers européens pour repousser l’équilibre budgétaire à 2012 (comme par hasard ?) au lieu de 2010… illustration de la “Constante de Sarkozy” (”un scandale par semaine, un mensonge par jour”).
Il restera qu’il lui faudrait obtenir l’aval de tous les membres de l’Union européenne… règle de l’unanimité. Or, l’on sait très bien que l’Allemagne et le Danemark y sont opposés.
Or donc, s’adressant hier à Batz-sur-Mer à des restaurateurs, Nicolas Sarkozy n’a pas craint de dire à propos de la TVA à taux réduit pour la restauration : “je l’aurai”…
Mais le plus marrant est sans doute quand il affirme tenir cette promesse (faite en son temps par Jacques Chirac) ajoutant : «Cette promesse, au-delà de son impact économique, c’est une question de crédibilité dans la parole publique et donc de fonctionnement de la démocratie»
Il est dommage qu’il n’ait pas le même souci quant au respect de la parole publique s’agissant de la promesse faite en son temps par François Mitterrand (qui n’était pas moins chef de l’Etat que Sarko) aux “brigadistes” iltaliens qui renonceraient à la violence de leur donner asile en France… Battisti et Pétrella apprécieront cet humour sarkoïdal et ce respect de la parole de la France à géométrie plus que variable.
Enfin, pour clore le chapitre du respect de la parole donnée, nul doute que les Français qui avaient cru la promesse de Nicolas Sarkozy d’être le président “du pouvoir d’achat” apprécieront… On dira la même chose du “président des Droits de l’homme” qui témoigne d’un tropisme tout particulier pour les dictateurs et nous n’avons pas fini de rigoler non plus avec tous les “cocus” de la Constitution-Sarko qui se réveillent déjà avec une sacrée gueule de bois.
Nicolas Sarkozy espère que la TVA à taux réduit entrera en vigueur au plus tard en 2011… Objectif 2012 !…
Mais les restaurateurs ne l’entendent pas de cette oreille : «Il faut nous la donner, pas dans deux ans, il faut nous la donner l’année prochaine, on en a besoin, c’est une question de survie».
Il fallait entendre les belles promesses des mêmes à l’annonce, début juillet, que la TVA à taux réduit entrerait en vigueur… Leurs salariés en profiteraient grâce à une augmentation substantielle des salaires… J’t'en fiche ! Comme d’hab, ils mettront la différence dans leur poche et ni les salariés ni les consommateurs n’en profiteraient. On connaît la chanson.
Par ailleurs, comme je l’écrivais récemment dans ces colonnes, le sénateur Jean Arthuis est opposé à une telle mesure qui ferait perdre 3 milliards d’euros par an au budget de l’Etat…
Comme si c’était un argument susceptible de faire reculer Nicolas Sarkozy ! On annonce d’abord, on réfléchit et calcule ensuite…
Et qui mettra-t-on à contribution pour satisfaire un électorat traditionnellement attaché à la droite ?
Les cochons de payants et contribuables… on reparlera sans doute des 2 % de la TVA prétendue “sociale” et Sarko (ce sont toujours les autres qui sont responsables, jamais lui !)aura beau jeu de se défausser sur l’Europe : voilà ce qu’ils m’obligent à faire…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte