Magazine Bourse

Preambule de la guerre de l'eau

Publié le 26 juillet 2008 par Graphseo
Le tourisme se révèle un cadeau empoisonné pour bon nombre de pays.
Non content de paralyser tout véritable développement, il contribue à la création d'une infrastructure en bâtiment très (trop) importante et pèse fortement sur les ressources hydriques, à un moment où elles sont faibles.
Le touriste consomme deux fois plus d'eau qu'un habitant local, et le tourisme de luxe, 3 fois plus qu'un tourisme ordinaire. Piscines, espaces verts et golfs...
la population du pourtour méditerranéen passe de 150 millions d'habitants à 400 en pleine saison.

On voit les problèmes que cela pose à l'Espagne, mais, tous les pays sont concernés.
Là aussi, la solution viendra peut être du choc énergétique.
Les déplacements, plus rares et plus coûteux freineront une progression que certains voient atteindre pour le pourtour la bagatelle de 637 millions de résidents estivaux en 2025.
Bien entendu, les personnes qui font ce genre de projections reprennent stupidement les projections passées pour les reporter à l'avenir.
Elles font l'impasse sur la paupérisation et sur la crise énergétique.

Et elles ne pose pas la question : à quand les guerres de l'eau, le stress hydrique étant démultiplié par les politiques de privatisations.

source : le blog energie


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Graphseo 22 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte