Magazine Aventure/action

Où j’aime les glaçons friandises…

Par Xanderross

Il y à des films qui sont ne sont pas reconnus à leur juste valeur et Batman & Robin en fait partit. Souvent traité de nanar suprême, de pire épisode de la franchise, de blague intersidérale, ce film est pourtant un des meilleurs films sur les super héros…

Où j’aime les glaçons friandises…

synopsis:
Dans cette nouvelle aventure, Batman aura bien besoin de son audacieux partenaire Robin, juché sur sa fringante moto turbo. En effet, le glacial M. Frezze fait régner une vague de froid polaire sur Gotham City avec la complicité de la belle et vénéneuse Poison, au baiser mortel et aux formes sinueuses, qui rêve de soumettre le monde au pouvoir des femmes-fleurs.

Après deux épisodes certes bien mais dénaturant complètement l’esprit de batman (monde sombre et glauque, couleur fade) et un 3ème film renouant un peu plus avec le batman d’origine et avant les 2 films de Nolan qui ressemblent plus à de simples films policier qu’aux aventures de l’homme chauve souris, Joel Schumacher à réussi l’exploit de faire ce qui nous devont bien l’avouer, le meilleur Batman de la Franchise, renouant littéralement avec la bd.

Le film est on peut le dire, un épisode live de la bd, car chaque plan est fait en sorte que l’on ait l’impression d’avoir une vignette devant nous. Les couleurs sont flashy, la musique digne d’un dessin animé, ce qui combiné aux très nombreuses punchlines des personnages (”Freeze, t’es givré!”) font que l’on à réellement l’impression de voir la bd s’animer. Un film léger, qui ne veut pas se prendre au sérieux et devenir au final un film chiant comme les 1er épisodes de Burton. Alors oui le film est certes fun, mais il possède aussi certains passages tristes comme la maladie d’Alfred ou Wayne qui à littéralement peur de le voir mourir mais in plus de ça, il comporte certains plans de toute beauté comme ce plan d’une larme se transformant en glace puis en poussière sur le fisage de Mr Freeze…

Au niveau du casting, là aussi, Joel Schumacher à choisi du lourd, si l’on retrouve Chris O’Donnel pour le rôle de Robin, c’est Georges Clooney qui remplace Val Kilmer pour celui de Batman, s’ajoutant au cast Schwarzenegger pour Mr Freeze, Uma Thurman pour Poison Ivy et Alicia Silverstone pour Batgirl. Alors là, non seulement Georges Clooney est très bon en Bruce Wayne, mais en plus, il en arrive à rendre le personnage de Batman crédible et surtout humain et touchant, comme les passages où il revoit son passé avec Alfred… Pareil pour Mr Freeze qui est n’est pas qu’un simple méchant lambda, mais un personnage qui oeuvre pour une noble cause, mais qui le fait de la mauvaise façon…

Au final Joel Schumacher nous offre avec ce film non seulement le meilleur film de super héros de tout les temps, mais en plus, un film drôle, qui ne se prend pas au sérieux mais qui possède en plus des moments regorgeant de tristesse et beauté…

trailer du film

Pour ceux qui penserais que je suis sérieux, tout ceci fait parti d’un délire entre Le Don et moi pour la sortie du Dark Knight… D’ailleurs je vous encourage à allé voir l’article de mon très cher collègue…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :