Magazine Humour

Traité égalitaire pour un immeuble plus propre et fleuri

Par Cochondingue
DRIIIIIIIIIING…

- Bonjour Madame. Je voudrais votre adhésion au Traité égalitaire pour un immeuble plus propre et fleuri. Et ici une petite signature pour le problème de l’appartement 3A.
- Euh… Pardon ?
- Edwige Rabortin !
- Je ne comprends pas.
- Je suis Edwige Rabortin. Votre représentante aux assemblées de copropriété.
- Ah ! Excusez-moi. Nous venons à peine d’emménager et…
- Je sais bien. C’est pour ça que je vous demande votre signature, vous êtes les seuls copropriétaires à ne pas avoir donné votre accord.
- Notre accord sur quoi ?
- Sur l’expulsion de Mme Blancheton, votre voisine de palier.
- La petite dame âgée ?
- Oui, c’est ça… La vieille folle.
- Elle ne paye plus son loyer ?
- Ce n’est pas une question de loyer. La copropriété a des principes moraux, nous ne mettrons jamais une indigente à la porte en plein hiver. Le problème c’est qu’elle n’a plus toute sa tête et qu’elle représente un vrai danger pour l’immeuble.
- La pauvre, elle a la maladie d’Alzheimer ?
- Est-ce que vous croyez vraiment que j’ai le temps de m’attarder sur ces détails ? Elle a 91 ans, il serait peut-être temps que ses enfants la placent dans un centre avant qu’elle ne fasse exploser le gaz.
- Je ne savais pas que nous avions le gaz dans l’immeuble…
- Non, mais c’est une image ! Enfin madame, vous comprenez ce que je veux dire ! Tenez, la bouteille vide sur le palier, ça fait vraiment mauvais genre. Je lui dis à chaque fois de mettre à la poubelle ses déchets, elle ne veut rien entendre. Sourde comme un pot, la mémé.
- Mais c’est juste un détail.
- Un détail de 91 ans qui a été malheureusement épargné par la canicule.
- …
- Humour !
- Ecoutez, nous venons juste d’arriver dans cet immeuble. Laissez-nous le temps de voir de quoi il s’agit.
- Bien… Vous pouvez tout de même signer l’adhésion au Traité égalitaire pour un immeuble plus propre et fleuri ?
- Pfff… Pas maintenant, je lirai tout ça à tête reposée.
- C’est vous qui voyez… A propos, votre paillasson n’est pas réglementaire.
- Pardon ?
- Il ne faut pas d’inscription dessus, ni de couleurs criardes…
- Mais il n’y a rien d’écrit dessus et il est beige clair.
- Tout est question d’interprétation et de subjectivité. La subjectivité devient la vérité quand elle est votée par la majorité des copropriétaires signataires du Traité.
- C’est absurde !
- C’est démocratique. Alors, une petite signature ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cochondingue 332 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte