Magazine Humeur

Qui n'a pas eu sa médaille, demandez, demandez !

Publié le 28 juillet 2008 par Chroneric
Paris - Hôtel des Invalides - Dôme Church - Ceremonial necklace of the Order of the Legion of Honour par wallyg

Crédit photo: Wally Gobetz / Flickr

En cette période, il est légion de distribuer les médailles comme les gadgets en plastique le long de la route du tour de France. Encore cette fois ci, nous avons droit à tout un lot de personnalités épinglées par le président. On ne comprend pas toujours pourquoi certains la reçoivent mais bon, il est de tradition de la décerner comme Louis XIV donnait le droit à tout à chacun d'assister à son lever, ses repas ou son coucher. La médaille du mérite ou les palmes académiques deviennent même des médailles plus honorifiques tellement elles sont distribuées avec parcimonie et discrétion. Alors, comme il me semble que l'on a tendance à la donner à n'importe qui et donc de la dévaloriser, je souhaiterais rétablir un peu de justice.

Je décerne la légion d'honneur à tous les pompiers de France, professionnels ou volontaires, qui œuvrent chaque jour pour secourir et aider leurs prochains sans réfléchir et en risquant souvent leur vie. Ce personnel qui se donne corps et âmes pour si peu de reconnaissance en retour et quelques caillasses sur la tête.

Je décerne la légion d'honneur au personnel hospitalier, quelque soit son rôle, qui œuvre chaque jour pour le bien être d'autrui. Des hommes et des femmes qui soulagent tous les maux, qui accompagnent et qui sont parfois les seules personnes sur lesquelles on peut se consoler ou trouver du réconfort. Des hommes et des femmes qui, sans compter de leur temps, sauvent des vies, adoucissent les peines et accompagnent les derniers instants.

Je décerne la légion d'honneur aux militaires, gendarmes et policiers qui, chaque jour, interviennent dans des drames personnels ou qui doivent faire face à des dangers dont on n'a même pas idée. Des gens beaucoup critiqués et insultés mais que personne n'envie.

Je décerne la légion d'honneur à tous ces Français éparpillés sur la planète dans les pays en grande détresse ou dans des zones perdues et dangereuses, sans nappes de pétrole, qui oeuvrent chaque jour pour apporter de l'aide et des solutions acceptables pour toutes ces populations qui souffrent de la maladie, de la misère et de l'oubli. Du personnel qui intervient parce que la politique n'apporte pas de solution pérenne.

Je décerne la légion d'honneur à tous les Français qui, chaque jour, travaillent des heures et des heures pour nourrir leur famille alors que les difficultés s'accumulent : hausse des prix, pétrole, gaz, matières premières. Des hommes et des femmes qui travaillent plus pour payer plus.

Je ne décernerai pas de légion d'honneur à des artistes, des intellectuels, des politiques, des hauts fonctionnaires ou des personnalités mises soudainement sous le feu des projecteurs. Ces gens ont souvent juste le mérite d'être connus et d'avoir eu le privilège d'approcher le pouvoir.

A la prochaine !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chroneric 80 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines