Magazine Société

Bienvenue chez Mademoiselle Fleur

Publié le 28 juillet 2008 par Dje
Bienvenue chez Mademoiselle Fleur

Les philosophies héritées des traditions orientales et du bouddhisme ont toujours beaucoup de choses à nous apprendre. Et en premier lieu que dans cette recherche de la voie du juste milieu, il y a toujours de la place pour trouver des sources de satisfaction même dans les moments qui semblent en comporter le moins. Vous devez vous demander en lisant cela quelle mouche m'a piqué de partir dans des délires métaphysiques : j'ai juste envie de vous parler d'un groupe de musique découvert il y a de cela un an. L'histoire se passe dans une file d'attente pour un concert d'Olivia Ruiz à Paris. Ceux qui m'ont connu il fut une époque se demandent sûrement ce que je faisais à un tel concert. Je leur répondrais qu'avec le temps les gens changent, surtout quand ils ressentent le besoin d'une tentative sentimentale désespérée, et que finalement le concert était vraiment fantastique, même si il n'a pu totalement soigner les douleurs au cœur ravivées en cette occasion. Bref, dans l'échec majuscule que fut cette soirée, il est un petit détail anodin qui un an plus tard m'empêche de tout regretter. Un CD 3 titres nonchalamment distribué, à la sauvette, dans la rue, et assurant la promotion d'un jeune groupe bordelais au nom sonnant comme un vent de fraîcheur : AlaSourCe.

On ne cesse de nous vanter depuis des années le renouveau de la musique dans l'Hexagone et de mettre en avant la soi-disant "nouvelle chanson française". Je suis pour ma part fatigué des miaulements effarouchés d'un Vincent Delerm, du ton faussement caustique d'un Bénabar ou du manque flagrant d'inspiration d'un Raphaël. Et je n'évoquerais même pas le cas Carla Bruni... Pas grand motif à se réjouir devant ce magma informe face auquel nous devrions crier au génie. Désolé non, pas pour moi... Alors on se penche vers les petits groupes, ceux qui malheureusement ne perceront sans doute jamais, et on tombe sur des perles. AlaSourCe en fait partie, et reste sans doute possible la plus belle découverte musicale que j'ai faite depuis des années.

En écoutant leur musique, on voyage, on s'oublie. Cela peut paraître un peu léger, voire naïf, c'est juste touchant de simplicité et de fraîcheur. L'accompagnement subtil piano-accordéon-violon-contrebasse souligne parfaitement le timbre des deux sœurs qui assurent le chant, et dont les voix jumelles se répondent et se mêlent dans un écho surprenant de sensualité. Les parties instrumentales sonnent étonnamment juste, rehaussant encore un peu plus la qualité de l'ensemble. Les textes sont eux ciselées, taillés dans du diamant brut mais polis à la perfection. On peut les lire sans l'appui de la musique, on croira alors à de la vraie poésie. C'est suffisamment rare pour être noté. Les paroles prennent néanmoins tout leur sens lorsqu'elles s'accordent sur cet accompagnement musical arrangé sur mesure. Oui, sans conteste, avec leur premier album intitulé Charmante soirée chez Mademoiselle Fleur, le quintet bordelais touche du doigt quelque chose de vrai, d'authentique, de diablement juste.

Il n'est jamais facile de faire partager ses coups de cœur juste avec des mots. Ces mots à la fois menteurs et traîtres qui ne peuvent jamais réellement exprimer ce qu'ils cachent derrière. C'est pourquoi je vous encourage à filer de toute urgence sur le site officiel du groupe (1). Ecouter leurs morceaux, éventuellement commander leur album, faire vivre la magie qui s'est opérée sous mes oreilles, au moment où je m'y attendais le moins. Ce que vous y trouverez en vaut la peine.

On peut tomber amoureux d'une musique, je le savais déjà. Mais cela devient de plus en plus rare, et c'est regrettable. Pourquoi précisément ce groupe ? Je n'en sais rien, c'est comme ça. Certaines choses ne s'expliquent pas... La musique me parle, autant que les thèmes abordés, flânant avec légèreté de la nostalgie de ses racines à la difficulté d'exprimer ses ressentis, de l'exil forcé d'un cœur trop tendre aux difficultés du processus d'écriture. Chacun peut y trouver ce qu'il veut bien y prendre et en ressort conquis. Oubliez la bande à Delerm, tristes et formatés derrière leur apparente originalité. Le renouveau de la chanson française est là.

Point de cynisme et de troisième degré dans cette chronique. Est-ce le signe d'un manque d'inspiration ? Peut-être, mais aussi une envie de faire partager un coup de cœur qui le mérite. Parce que leur Petit Carnet exprime à merveille des choses tel que je ne saurai jamais le faire, il vaut parfois mieux laisser s'exprimer les artistes.


(C'est donc ça nos vies... 28.07.2008)

(1): http://www.alasource-music.com/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Bienvenue…

    Vous êtes Correspondant Local de Presse, Pigiste ou stagiaire dans un Quotidien Régional, ou vous souhaitez nous informer de l’actualité de votre localité ou... Lire la suite

    Par  Papy Nerds
    SOCIÉTÉ
  • Mademoiselle Celeste Venard dite Chabriand

    Mademoiselle Celeste Venard dite Chabriand

    PAR BERNARD VASSOR Le comte Lionel de Chabriand était le petit-fils par sa mère du comte de Choiseul, il fut ambassadeur à Constantinople, consul en Autriche... Lire la suite

    Par  Bernard Vassor
    CULTURE, HISTOIRE
  • Bienvenue chez les Ch'tis !

    Bienvenue chez Ch'tis

    L'évènement du jour c'est incontestablement la sortie du dernier film de Dany Boon, Bienvenue chez les Ch'tis ! Après deux jours de festivités sur Lille, un... Lire la suite

    Par  Edwoodjr
    A CLASSER
  • Mademoiselle Gima, blogueuse !

    Comment t’appelles-tu ? Gima, ou mademoiselle Sous quel pseudonyme peut-on te retrouver sur internet ? Il y a fort fort longtemps il y a eu Ambre. Puis Siatiler... Lire la suite

    Par  Boris Luneland
    BLOG, CONSEILS, INTERNET, RECHERCHE D'EMPLOI
  • Bienvenue Matheo

    28 février 2008 Bienvenue Matheo Posté par va33 à 19:42 - Commentaires [0] - Rétroliens [0] - Permalien [#] Commentaires Poster un commentaire Nom ou pseudo :... Lire la suite

    Par  Va33
    CULTURE
  • Bienvenue chez les Ch'tis

    Voilà un film qui a fait beaucoup de battage médiatique, toutes les émissions de télé pour sa promo... C'est souvent mauvais signe une telle exposition... Lire la suite

    Par  5047
    A CLASSER
  • Bienvenue en Outaouais!

    L'Outaouais est une région très dynamique. Grâce, entre autres à sa situation géographique, elle accueille beaucoup de nouveaux arrivants. Ces gens qui... Lire la suite

    Par  Louis Sabourin
    FINANCES, IMMOBILIER

A propos de l’auteur


Dje Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine