Magazine

Un, deux, trois et quatre

Publié le 27 juillet 2008 par Vonsontag
Bonjour,
Nous sommes lundi matin, il est minuit et quarante et une minutes à ma montre et je viens de comprendre pourquoi j'étais (secrètement) amoureux de Feist.

Vous vous en fichez ?
Pas grave...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vonsontag 708 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog