Magazine Cinéma

A la mémoire de Youssef Chahine

Par Khanouf
Mark Hamilton - Cold Water.jpg Youssef Chahine, le 7 septembre 2007 au Festival du film de Venise  

Un homme s’est arrêté de vivre, un grand artiste n’est plus, un metteur en scène talentueux s’est éteint, Youssef Chahine est mort, un grand dans notre désert de nains. Celui jouant lui-même l’impotent de « La porte de fer » en noir et blanc, à « La terre » (El Ardh) en 1969 avec l’image du vieux agriculteur trainé, ligoté derrière un cheval en course, labourant la terre par ces angles, s’agrippant aux herbes qui fouettent son visage. Puis fut l’énigmatique « Le retour de l’enfant prodige » et puis, et puis d’autres et d’autres si beaux, si chantants, dansants, lumineux…

Adieu, encore un qui nous laisse si seul dans ce désert à la tombée des obscurités…

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Khanouf 424 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines