Magazine

Ebuzzing, Thomas Clément et moi

Publié le 27 juillet 2008 par Mry

Thomas_clement Ebuzzing Mon poto Thomas Clément a écrit une note pour le compte de Ebuzzing sur un 4x4 Renault à louer chez Europcar (évidemment je passe sur ce choix incohérent et très peu rock n'roll de Thomas, souvenez-vous de cette note cadeau...). Il a mis dans son titre parce que cela lui plaisait "Publi-Rédac". Ebuzzing, lui a répondu que par soucis d'harmonisation, ils préféraient que la mention "Article sponsorisé" apparaisse en petit comme pour les publi-rédac dans la presse traditionnelle. A ceci près que dans la presse traditionnelle cela n'apparait pas dans le titre mais c'est imprimé en petit dans un coin de page bien détaché du titre... la possibilité de ne pas le voir, est donc très forte. Bref, Ebuzzing est dans l'esprit de la presse écrite quand elle reproche à Thomas de n'avoir pas joué le jeu accepté de fait en écrivant un publi-rédactionnel...

Alors Thomas se fache dans une note en criant au loup car Ebuzzing lui fait savoir qu'ils vont modérer sa rémunération car il n'a pas joué le jeu. Thomas de son coté sort des arguments juridiques expliquant que la mention pubi-rédac (ou techniquement comparable) doit apparaître avant la pub... avant la pub, cela veut dire avant le titre, puisque l'on sait qu'un titre est déjà en soi un message publicitaire... nous, blogueurs, le savons bien... Donc, je comprends Ebuzzing quand ils disent à Thomas qu'ils trouvent qu'il est un mauvais joueur.

Mais... y'a un mais. Ebuzzing s'est engagé à verser une somme à partir du moment où tous les éléments attendus étaient dans la note de Thomas. Donc, Ebuzzing ne peut sanctionner a posteriori Thomas dans la mesure où Ebuzzing valide les textes avant publication (j'ai écrit une note sponsorisée pour Sexy Avenue, je connais leur process). Ebuzzing aurait du avant que la polémique enfle réfléchir et ne pas courroucer Thomas (qui connait la force d'un titre d'une note dans Google... : "Ebuzzing veut que je vous trompe, alors j'arrête le billet sponsorisé") pour une somme qui doit être faible en plus...

Donc, Ebuzzing a commis une faute de stratégie commerciale (il ne faut jamais oublier qu'un blogueur peut écrire une note...) et doit payer Thomas (parce que tout le problème part de là !). Quant à Thomas, malin comme un singe à l'égard de ses trolls, a mis dans le titre une information pour ne pas trop se faire pourrir (sans respecter ce qui se fait dans la pub papier... la mention publi-rédac avant le titre) et propose un sondage sur sa note d'explication en forme de la publicité s'est mal ou pas !...


PS. Thomas faudra que tu m'expliques ce membre de phrase : "quand on m'énerve, je cesse d'être le sympathique blogueur et je redeviens le boss du pôle digital d'une des premières agences de pub en France"... pas compris l'objectif si ce n'est de dire des trucs pas gentil gentil à nos amis de Ebuzzing...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Clément, alious le Bleu

    ~ - Huhu... Bleeeuuu...! - ~ Vualà un portrait d'mon Bleu, avec ses beaux yeux, lol, à ma façon... Il est trop droit ça fait con ! Je sais ! Mais 'tète qui... Lire la suite

    Par  Mlice
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Clément à la mairie de St Ouen des Alleux

    Clément mairie Ouen Alleux

    Nous avons emmené Clément visiter la mairie de St Ouen. Il y a rencontré M. le Maire qui était aussi directeur de l'école avant de prendre sa retraite. Notre... Lire la suite

    Par  Annie Scourion
    A CLASSER
  • Pour Thomas Bernhard

    Oui, de Thomas Bernhard, l'un des livres les plus forts que j'ai lus. Avec Extinction, et les éléments de l'autobiographie, L'Origine, La Cave, Le Souffle, Le... Lire la suite

    Par  Jean-Jacques Nuel
    CULTURE, LIVRES
  • Clément se promène dans St Ouen

    Clément promène dans Ouen

    Nous avons photographié Clément un peu partout dans Saint Ouen : à l'école, devant l'église, devant la boulangerie, le salon de coiffure, le monument aux... Lire la suite

    Par  Annie Scourion
    A CLASSER
  • Amourons nous; Geert de kockere; illustrations de Sabien Clément

    Voilà un très bel album qui nous parle avec tendresse, poésie et vérité du lien amoureux. Je dis qui nous parle, parce que même si j'ai posté ce titre sous la... Lire la suite

    Par  Sylvielectures
    CULTURE, LIVRES
  • Thomas Pereira (et J3Concept)

    J’adore le portfolio pop et coloré de Thomas Pereira, un designer parisien. Il y a même un shop (à croire que c’est à la mode) avec de chouettes t-shirts à 17€... Lire la suite

    Par  Constance N
    INSOLITE

A propos de l’auteur


Mry 253 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte