Magazine Cinéma

Le Premier jour du reste de ta vie

Par Ffred

 Le Premier jour du reste de ta vie 

L'histoire

Le Premier jour du reste de ta vie, ou cinq jours décisifs dans la vie d'une famille de cinq personnes, cinq jours plus importants que d'autres où plus rien ne sera jamais pareil le lendemain.

Mon avis

Pour son deuxième film après le charmant Ma vie en l'air Rémi Bezançon signe ici une comédie familiale. Comment ne pas se reconnaitre dans au moins un des personnages de cette famille tellement ordinaire ? Car leur histoire est un peu la notre. Celle d'une famille moyenne française a qui il arrive toutes les joies, les peines et les choses de la vie d'une famille moyenne française ordinaire. On ne peut donc qu'adhérer, chacun à son degré et chacun à sa façon. Moi j'ai adhéré à fond. Les quelques petits défauts et clichés ici ou là inhérents à ce genre de film, sont là mais ne gâchent en rien le plaisir. On rit et on pleure en même temps dans la même scène. On s'attache à tous les personnages sans exception, qu'ils aient tort ou raison, qu'ils soient tristes ou joyeux. Le scénario est plutôt malin, les dialogues font mouche en permanence. L'évolution de la famille sur plusieurs tableaux relatant une seule journée (charnière) dans la vie de la famille, est habilement fait. Chacune de ces journées va les changer chacun à jamais. Des petits morceaux de vie comme on en vit tous les jours. Tout cela est mis en scène de manière très dynamique, avec quelques bonnes trouvailles techniques. On ne s'ennuie pas et c'est l'essentiel. La réussite provient aussi du casting en béton. Ils sont tous formidables, criant de vérité et de sincérité.  Les parents Jaques Gamblin (bien mieux que dans le consternant Enfin veuve) et Zabou Breitman toujours aussi excellente, encadrent leur progéniture interprétée avec beaucoup de talent par le charmant Marc-André Grondin (C.R.A.Z.Y.), Pio Marmai¨ tout aussi charmant (Didine) et Deborah François (L'enfant, La tourneuse de pages). Même le grand-père oenologue Roger Dumas est excellent. Pour couronner le tout quelques participations sympas de Cécile Cassel, Philippe Lefebvre, Gilles Lellouche, François-Xavier Demaison ou Françoise Brion. Une superbe bande son et un générique très sympa achèvent de nous séduire.

Une excellente comédie familiale. A la fois douce-amère, tendre, drôle, hilarante, nostalgique, mélancolique, triste et pleine d'espoir. Un très beau film, une excellente surprise en ce milieu d'été. Pour l'instant et dans un genre très différent, le meilleur film français de l'année avec Un conte de Noël. Décidément les histoires de famille ont la côte cette année. Coup de coeur.

Zabou Breitman. StudioCanal
  
Jacques Gamblin. StudioCanal

Marc-André Grondin. StudioCanal
 
Déborah François. StudioCanal
 
Pio Marmai. StudioCanal

Jacques Gamblin, Zabou Breitman, Marc-André Grondin, Déborah François et Pio Marmai. StudioCanal

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines