Magazine Culture

Harry Potter A L'école Des Sorciers

Par Numfar
« _Tu es un sorcier Harry.
_Je suis un quoi ? »
------------------------------
Qui n’a jamais rêvé un jour d’entendre ces mots lui arriver aux oreilles ? Aller à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie, étudier la magie, les potions, le vol sur balai, mais aussi échanger des lettres avec ses amis par intermédiaire de hiboux, posséder sa propre baguette magique qui pourrait vous aider à faire voler des objets, faire la vaisselle d’un seul coup en jetant un sort…
Un monde où la fantaisie régnerait.
Ce n’est qu’à ses onze ans que Harry découvre cet énorme secret : les sorciers existent...
Tourmenté depuis toujours par son oncle et sa tante, ainsi que par leur fils Dudley qui sont, eux, dépourvus de pouvoir magique, donc Moldus, Harry, jeune orphelin depuis ses un an, n’hésite pas une seconde à aller rejoindre ce monde magique auquel il appartient en fait, depuis sa naissance.
En effet, ses parents qu’il avait toujours cru morts dans un accident de voiture, étaient en fait de très grands sorciers, assassinés par le plus grand des mages noires de tous les temps auquel ils faisaient opposition : Lord Voldemort.
C’est en rejoignant cette école de sorcellerie que Harry va rencontrer de très bons amis et va enfin se sentir chez lui, dans un lieu qu’il n’avait jamais imaginé dans ses rêves...
Mais le compte de fée va vite se transformer en cauchemar lorsque Harry se voit contraint de faire face au célèbre mage noir qui a tué ses parents lorsqu’il va tenter d’élucider, avec l’aide de ses amis, le mystère de la Pierre Philosophale.
La différence entre les films et les livres de Harry Potter est assez importante.
Parlons déjà des différences film et livre dans le premier opus.
Le film "L'école des sorciers" est de loin celui qui colle le plus au livre. Normal dira-t-on, puisque le livre ne fait que quelques centaines de pages. En effet c'est ce qui a joué dans la balance. L'adaptation est donc moins compliquée...quoique.
Eh oui, il ne faut pas oublier que le premier a se lancer dans la merveilleuse aventure, à savoir Chris Colombus, est celui sur lequel reposait le plus de responsabilités. En particulier celle de ne pas décevoir les lecteurs assoiffés de découvrir le monde de Harry Potter en image. Cette responsabilité est énorme. Il fallait savoir mettre un décor sur le nom de Poudlard, savoir mettre des visages sur les noms des personnages et créer toutes les créatures qui nous sont aujourd'hui visuellement familières.
Ce premier film fut la base fondatrice de tout cet univers visuel.
En résumé, oui le premier opus était forcément le plus facile à adapter au cinéma puisque c'est le plus court au niveau de l'histoire, mais n'oublions surtout pas la richesse de toutes les découvertes que les spectateurs auront à explorer, et la responsabilité de ne pas décevoir les lecteurs.
Pari relevé pour le réalisateur qui a réussi à nous faire rêver avec ses fabuleux décors.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines