Magazine Cinéma

Encore et toujours

Par Inisfree

Il y a une dizaine d'année, avec trois amis, nous avons créé et animé une émission sur le cinéma sur la radio de la communauté juive de Nice. J'ai endossé la tenue de l'animateur et pour la première émission, je me suis creusé la tête pour définir ce que serait le cinéma que nous allions y défendre. Pas facile, nous avions tous les quatre des goûts assez différents. Finalement, un consensus relatif s'est établi sur quelques noms : Guédiguian, Tavernier, Kitano, Loach et Youssef Chahine qui venait de sortir Al Massir (Le destin) après son passage à Cannes. Parler sur la radio de la communauté juive du cinéma de Chahine nous semblait une bonne idée, indispensable d'une certaine façon. J'avais adoré ce film. Ce geste final de suprême défi du philosophe Averroes jetant l'un de ses livres adorés dans le bûcher est un grand geste de cinéma. Et à relire mes notes, j'avais sans doute essayé d'être lyrique sur le sujet. Hélas, mes prestations des premiers mois étaient terriblement handicapées par mon trac terrible et ma voix qui tremblait dans le micro. Je ne sais pas, je ne crois pas avoir rendu justice à cette phrase : « Chahine fait partie de ces metteurs en scène humanistes comme Ford, Renoir ou Kurosawa. A plus de 70 ans, il a une belle carrière derrière lui ». A plus de 80 ans, Chahine vient de disparaître. Si je suis triste, c'est surtout que je ne lui vois pas d'héritiers, car l'homme a eu une belle vie, intense, créative, menant mille combats sans se départir de son sourire teigneux. Je connais finalement assez mal son cinéma, comme je connais mal le cinéma égyptien. Mais ce que j'en connais, ce que j'en ai vu, me conforte dans l'idée que mon enthousiasme d'il y a dix ans était justifié.

Youssef_Chahine.jpg

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • J'ai toujours rêvé d'être un gangster

    La critique Un film a sketchs stylisé et sympathiqueDes braqueurs amateurs, des kidnappeurs plus gamins que l'adolescente qu'ils ont enlevée, des artistes sur l... Lire la suite

    Par  Luc24
    CINÉMA, CULTURE
  • Takeshi Kitano, le génie aux multiples visages

    Takeshi Kitano est un acteur, scénariste et réalisateur (mais également peintre, chanteur, romancier…) né en 1947 à Tokyo.D’abord animateur d’émissions... Lire la suite

    Par  Filipe93
    CINÉMA, CULTURE
  • Cannes

    Chaque année, c'est la même rengaine. Cannes arrive, je n'y suis pas (sauf en 2005, mais c'est déjà loin), et les sorties du mercredi sont réduites à peau de... Lire la suite

    Par  Rob Gordon
    CINÉMA, CULTURE
  • Youssef Chahine est mort à 82 ans

    Le cinéastre et réalisateur Youssef Chahine est mort à 82 ans d’une hémorragie cérébrale qui l’a plongé dans le coma en juin dernier. Hospitalisé en France... Lire la suite

    Par  Leblogcine
    CINÉMA, CULTURE
  • A la mémoire de Youssef Chahine

    Youssef Chahine, le 7 septembre 2007 au Festival du film de Venise Un homme s’est arrêté de vivre, un grand artiste n’est plus, un metteur en scène talentueux... Lire la suite

    Par  Khanouf
    CINÉMA, CULTURE
  • J'ai toujours rêvé d'être un gangster

    Voila du déjanté vraiment drôle. Décalées serait plutôt le terme qui convient à ces nouvelles filmées , un genre original faisant appel à de nombreuses... Lire la suite

    Par  Marymalo
    CINÉMA, CULTURE
  • J'ai toujours rêvé d'être un gangster : la bande annonce

    L'Histoire : L’histoire d’un braqueur sans arme dont la victime est elle-même une braqueuse, armée. Deux kidnappeurs amateurs qui enlèvent une adolescente... Lire la suite

    Par  Eparsa
    CULTURE, INSOLITE, PEOPLE

A propos de l’auteur


Inisfree 28 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines