Magazine Football

Jeux Olympique de Pékin : J-10

Publié le 29 juillet 2008 par Benjphil

missiles_pekin_solair_presdustadeÀ 10 jours de la cérémonie d'ouverture de Jeux Olympique de Pékin, la tension monte, la ville se met en état de siège et les athlètes gagnent peu à peu le village olympique fortifié inauguré dimanche dernier.
Dans un pays où l'image est toujours autant contrôlé, le temps gris  lors l'inauguration du village olympique fait tâche d'huile (ne serait-ce qu'avec le clip de présentation officielle sous une tempête de ciel bleu numérique). En plus, on ne sait pas si c'est la pollution de la ville qui masquait le soleil ou bien juste qu'il faisait gris en plus de la pollution. Il y a quelques jours un jeune météorologue installé en Chine racontait à France 2 que le barème de la qualité de l'air chinois n'avait rien à voir avec celui utilisé en France. Le niveau 1 chinois constitue déjà un motif de circulation alternée en Île de France limitée à 110 km/h sur les autoroutes. De plus, les Chinois n'indiquent pas un niveau 1 de pollution, mais un niveau 4 ou 5... «Normal» pour chez eux! En fait ce chiffre est le même qu'en Occident. Mais c'est vraiment le seul truc en commun !
Greenpeace indique que le niveau de pollution dans l'air est deux fois supérieur aux normes établies par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Et l'on sait bien que les critères internationaux sont déjà bien compatissants sur tous les sujets écologiques (nucléaire par exemple)...
Pékin n'était pas aussi pollué il y a 10 ans ou quoi ?!
qingdao_pollution_armeeDu coup, les Américains sous-entendent qu'ils pourraient porter des masques lors de la cérémonie d'ouverture. Pour sa part, le Comité Olympique Australien (AOC), autorise ses athlètes à déclarer forfait en cas de pollution. Plus ça va, plus les motifs d'incidents diplomatiques se multiplient. Il y a de la rumba dans l'air (et deux ou trois autres trucs...). L'on se souvient également de la pollution à l'algue verte du bassin olympique pour les épreuves de voile il y a deux semaines. Des milliers de volontaires ont été ramassés dans les rues pour nettoyer le carnage. La batterie de missiles sol-air déployés à quelques encablures du stade olympique passe mal, et pas que pour les Tibétins. Pour trouver une épaule compatissante auprès des occidentaux, les Chinois sont allé nous sortir le groupe terroriste d'une province perdue au nord-ouest du pays, qui sont en plus la minorité musulmane du coin. Bientôt on parlera de branche chinoise d'Al-Qaïda et ça n'étonnera personne.
Les Français sans pression inutile.
270708_Natation_FRA_ManaudouC'est en tout cas l'avis personnelle de Laure Manaudou (pas trop de pression). La triple médaillée d'Athènes est loin de son meilleur niveau selon ses temps. Des soucis d'entraînement, de combinaison. La nageuse de Mulhouse se sent bien pourtant et s'est permis de rester plus d'une demie-heure avec les journalistes hier en marge du départ de la délégation française de natation pour Pékin. Et même de prendre la pose avec Roselyne Bachelot... C'est dire. En plus c'est Alain Bernard qui fait figure de chef de file à présent.
Le capitaine de l'équipe de France Olympique, Tony Estanguet, s'est lui déjà installé dans le village Olympique. Au fur et à mesure, les Français (comme les autres) vont rejoindre la Chine. Début des épreuves. Le 9 août. L'objectif du CNOSF a été dévoilé : 36 médailles.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjphil 176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines