Magazine Insolite

Les macaques pêchent à la main !

Publié le 29 juillet 2008 par Chantal Doumont

&

macaques à longue queue
Des macaques d'Indonésie capables de pêcher !

Les macaques à longue queue sont connus pour savoir trouver de la nourriture, que ce soit dans la jungle ou en volant une banane à un touriste, mais des chercheurs ont découvert un groupe de singes argentés d'Indonésie capables de pêcher.

Des groupes de macaques à longue queue (macaca fascicularis) ont été observés à quatre reprises au cours des huit dernières années en train de pêcher à la main des petits poissons, puis de les manger le long de rivières dans les provinces de Kalimantan et de Sumatra, selon des scientifiques de Nature Conservancy (protection de la nature) et le Fonds pour les grands singes (GAT).

Cette espèce était connue pour consommer des fruits, des crabes et des insectes mais pas pour la pêche.

"C'est très intéressant de découvrir un nouveau comportement après tout ce temps", a souligné Erik Meijaard, un des auteurs de l'étude publiée dans le "Journal international de primatologie". "Cela démontre que nous en savons peu sur les espèces".

Erik Meijaard, conseiller scientifique de Nature Conservancy, a précisé qu'on ignorait pourquoi les singes ont été poussés à pêcher, mais ce comportement confirme l'aptitude des singes à s'adapter au changement d'environnement et de ressources alimentaires.

"Il y a des espèces survivantes, qui ont la connaissance de la survie dans des conditions difficiles", souligne-t-il. "Ce comportement symbolise potentiellement la flexibilité écologique".

Les autres auteurs de l'étude décrivent la pêche par ces singes comme un comportement "rare et isolé". Certains autres primates ont déjà montré leur capacité à pêcher, comme les macaques japonais, les babouins chacma, les babouins olive, les chimpanzés et les ourang-outans.

Agustin Fuentes, professeur d'anthropologie à l'université de Notre Dame (Indiana) qui étudie les macaques à longue queue de Bali et de Singapour, s'est dit "encouragé" par cette étude, parce qu'elle éclaire "la complexité de ces animaux".

"Cela ne me surprend pas parce qu'ils s'adaptent très bien", rappelle-t-il. "Si vous leur offrez l'occasion d'obtenir quelque chose de goûteux, ils feront de leur mieux pour l'obtenir".

Fuentes a remarqué des comportements identiques à Bali, où des macaques à longue queue dans des champs inondés cherchaient des grenouilles et des crabes. Il affirme que leur capacité de s'adapter dans des environnements urbains ou ruraux, de l'Indonésie au nord de la Thaïlande, pourraient donner des pistes pour les espèces en voie de disparition.

"Nous voyons tellement d'espèces de primates qui ne vont pas bien, mais en même temps, les macaques s'en sortent", note-t-il.

Prudent, Fuentes et Meijaard jugent que des observations supplémentaires s'avèrent nécessaires pour comprendre totalement leur comportement.

Michael Casey

AP


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine