Magazine

Les nouveaux défis du recrutement

Publié le 29 juillet 2008 par Anne-Caroline Paucot

Vaincre le terrorisme de la notation tous azimuts qui favorise la médiocrité, détecter des individus qui métissent des savoirs, vérifier la disponibilité des offreurs de compétences… Pour trouver la perle rare dans une marée de compétences, les filets sont complexes. Pierre Bunner qui vient de publier un liblog sur le sujet répond aux questions de Julius Mei. Pierre Bunner, vous venez de publier un liblog sur les nouveaux défis du recrutement. Quels sont-ils ?

Le premier est de vaincre le terrorisme de la notation tous azimuts. Lancé il y a une quinzaine d'années par un site de vente aux enchères, ce système s'est répandu comme une traînée de poudre. Après les vendeurs, les élèves et les parents ont noté les enseignants, les patients leurs médecins, les clients leurs avocats, les employés leurs patrons... Si cette reconnaissance de la performance a bouleversé des mœurs et renversé des pyramides, elle a aussi ses limites. Nous sommes tous esclaves de nos croyances et nous avons tendance à confondre ce avec quoi nous sommes en accord et la qualité de celui qui en rend compte.

Vous indiquez qu'il favorise la médiocrité et massacre le talent. Pourriez-vous nous expliquer le principe avec un exemple ?

Pour l'article que vous êtes en train d'écrire, vous allez être noté. Comme vous êtes un professionnel, si vous faites preuve de peu d'originalité, vous aurez une note entre 11 et 14. En revanche, si vous êtes décapant et que vous avancez des idées peu banales, vous ne laisserez pas indifférent et aurez des notes soit très hautes, soit très basses. Les individus animés d'un sentiment négatif étant plus prompt à la notation, votre note finale se situera en dessous de la moyenne. Résultat, les rédacteurs en chef feront moins appel à vous et vos finances en pâtiront. Lors de votre prochaine mission, il y a des grandes chances que vous ne preniez pas de risque et que vous proposiez un article qui ne fasse pas de vague, en d'autres termes un article médiocre.

Votre deuxième défi est de détecter les talents ? Si je ne m'abuse, il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Hier les annonces emploi des journaux servaient aussi à cela.

La chose est rendue plus délicate du fait des nouvelles exigences des entreprises. Hier elles recherchaient des personnes ayant une compétence unique : un comptable, un informaticien, un juriste... Aujourd'hui elles sont en quête d'individus qui, métissant différentes compétences, ont un savoir faire et des réflexions originales qui feront la différence. Un informaticien et juriste parlant cinq langues pensera différemment d'un informaticien ayant fait une thèse en littérature et une école de théâtre et donc effectuera des développements autres. Dans cette logique, le curriculum vitae s'avère dépassé, car il ne présente que des faits et n'indique rien sur les interactions effectuées entre différentes compétences.

Le troisième défi est de vérifier la disponibilité des offreurs de compétences. Est-ce le rôle de l'employeur ?

Je ne sais pas si c'est son rôle, mais sans aucun doute son intérêt. Avec l'éclatement des entreprises en services localisés aux quatre coins de la planète, l'emploi s'est morcelé. Il est devenu rare de travailler pour un unique employeur. On œuvre plus fréquemment deux ou trois en simultané et six ou sept dans l'année. Certaines personnes ayant des compétences pointues sont fortement sollicitées et ont des surcharges de travail trop importantes pour mener à bien les missions. S'il faut éviter de les solliciter, la vérification de la disponibilité est d'autant plus délicate que ces personnes sont moins présentes physiquement dans les entreprises.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • "La première pierre d'Archibald"

    première pierre d'Archibald"

    Faire construire sa maison relève, certes, d'un projet fort sympathique, mais une telle entreprise n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Lire la suite

    Par  Marc Chartier
    BRICO, CONSO, CÔTÉ FEMMES, DÉCORATION
  • Entrevue avec Pierre ASSOULINE

    Entrevue avec Pierre ASSOULINE

    Que pensez-vous, "à chaud", de ces six romans américains ? L’attrape-coeur** de J.D. Salinger La Moisson rouge* de D. Hammett La Musique du hasard*** de Paul... Lire la suite

    Par  Essel
    CONSO, CULTURE, LIVRES
  • Jean-Pierre Verheggen

    est né à Combloux en Belgique le 6 juin 1942, d’un père originaire d’Orléans et d’une mère wallonne. Il a participé à la revue T.X.T. de 1969 à 1993. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • La légende de Pierre

    légende Pierre

    Voici une histoire fictive écrite il y a deux ans dans le dessin de créer une énigme de géocaching dont je viens de vous parler. Lire la suite

    Par  Pascal
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Jean-Pierre GAINAND...

    " Je suis né à Bellac en 1953, fils d'un peintre en bâtiments et d'une agent de l'hôpital. Après mes études, j'ai dû quitter Bellac pour une carrière... Lire la suite

    Par  Mcom51
    SOCIÉTÉ
  • Pierre Hourquet

    Pierre Hourquet©Graphiste basé à Paris, diplômé de l'Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux.Clients : Arkitip Magazine, Editions Particules, publications Condenast… Lire la suite

    Par  Pierre Pozzi
    BEAUX ARTS, CULTURE
  • Pierre Albertini regrette... Sarkozy

    Municipales à Rouen : Albertini regrette envoyé par Ptite_Mule Municipales à Rouen : combat fair-play envoyé par Ptite_Mule Lire la suite

    Par  Willy
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Anne-Caroline Paucot 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte