Magazine

Semaine de détente périgourdine

Publié le 29 juillet 2008 par Cktoon
29 juil

Semaine de détente périgourdine

Peu de signalisation en Périgord… juste le strict nécessaire

Une semaine communautaire à risque ?

C’était pas gagné : partir une semaine dans une maison avec tout un groupe d’amis et des amis d’amis qu’on ne connait pas… Est-ce qu’on saurait passer une semaine ensemble ? Un dîner d’avant départ nous avait permis de nous rencontrés. Il y avait un fond d’inquiétude dans l’air tout de même… mais qu’importe, tout ce que je voulais c’était me délasser à la piscine et prendre le temps de vivre.

L’art du farniente, deuxième !

A peine arrivés, il nous a fallu prendre tout de suite nos marques : malgré un dernier timide rayon de soleil, nous avons pris d’assaut les transats à la piscine. Le rêve ! Qui plus est quand on réalise que cette piscine, avec une couverture que l’on ferme facilement la nuit, reste méga propre, et n’impose pas le passage de l’épuisette de surface le matin avant de pouvoir se baigner. Piscine le matin / piscine l’après-midi. Voilà de quoi ne pas casser le rythme que j’avais adopté depuis une semaine pour mes vacances.

Repas (g)astronomiques

Comment imaginer une semaine dans la Périgord sans repas gastronomiques ? Parce que qui dit Périgord dit foie gras, confits… et entend en résonance les noms des vins issus des vignobles de la région : Bergerac, Monbazillac et Pécharmant. Pour moi qui suis habituée à manger léger le soir, de gastronomiques, mes repas sont devenus astronomiques ! D’autant que chacun y est allé de sa pâte, et que nous n’avons manqué de rien, surtout pas de gourmandise. Entre le cheesecake de Guilaine (avec un i), le gâteau à l’orange de Nicolas, la tarte aux champignons de Sophie, le gâteau de semoule de Laurent, les ratatouilles personnalisées et tout ce qui a pu les accompagner (en finissant par un fameux gâteau aux noix), il y a eu de quoi faire - et les coupures sportives n’étaient pas de trop pour éviter les kilos en trop au retour :s

Echappée à Sarlat

Ahh il a fallu négocier dur pour Valérie, notre gentille organisatrice d’une échappée à Sarlat !

” - Quoi ? Un départ à 8 heures le matin ??? Non mais c’est beaucoup trop tôt !!!
- Bon de toute façon, on dit 8h mais on sait que ce sera 8h30…
- Ah non, non, c’est 8 heures, pas 8 h 30, sinon on ne s’en sort pas
- Ouais mais… pfff… faut se lever à 7 heures…”

Et comme ça… une bonne partie de la soirée jusqu’à ce que Valérie cède… plutôt 8h30 donc. En fait, tout le monde était prêt vers 8h15… et hop, Sarlat nous voilà.

Sarlat, le matin de bonne heure, c’est un village médiéval calme dans lequel on peut flâner tranquillement. Mais à partir de 11 heures, une foule de touristes envahit les ruelles. Et partout où l’on essaye de porter ses pas, on piétine ! On ne le dira jamais assez, merci Valérie de nous avoir sonné les cloches pour un départ matinal, parce que sans quoi, Sarlat aurait été un souvenir d’horreur !!!

Et puisqu’on en est aux merci, rajoutons un gand merci à Nicolas de nous avoir offert cette très chouette expo du 40e salon d’art photographique dont Jeanloup Sieff était l’invité - bah oui, un peu de culture ne fais pas de mal en vacances non plus.

La prise du château de Beynac

Au retour de Sarlat, nous avions prévu quelques arrêts sur la route, histoire de voir un peu de ce pays des Bastides. On se rappellera le village troglodyte de Peyzac - à moins que ce ne soit la glace aux noix prise en bas du village parce que décidément 5 € pour accéder au site, c’est trop ?

Mais surtout, on n’oubliera pas la “prise du château de Beynac”. Forcément, à prendre les routes et à suivre les indications routières destinées aux voitures, en marchant, ça rallonge… A chaque virage que l’on abordait, Sophie, Laurent et moi nous disions essayant de nous convaincre “Allez, c’est juste après le virage”… Moui… A force, on a oublié de compter les dits virages. Mais quelle récompense que d’arriver en haut après avoir fait “le grand tour” !

Dernières balades à Molières et Cadouin

Ok, on évite les trop longues balades… Badefols / Molières, c’est pas très loin. A croire qu’on n’en avait pas eu assez de marcher ? Mais cette petite marche de 5/6 km valait la peine, parce que la campagne est vraiment toute jolie, qu’on peut faire les fous dans les champs avec les meules de foin fraichement formées et que le vin de noix pris sur la place du village est bien agréable.

Après un petit détour encore par Cadouin et quelques photos des modillons de l’abbaye, nous retrouvions la maison (bon d’accord, on est arrivés après le groupe reparti à pieds, alors qu’on était en voiture… mais on aurait pu crever en route… non ?). Et ni une ni deux, avons retrouvé le rythme qui a été le nôtre pendant cette semaine : déjeuner / ping pong / piscine. Que du bonheur !

Le sizel
La piscine du Sizel
Transats attitude
Souriez !!!
Sarlat
Cache cache et troc de chapeaux au salon d’art photographique
Sarlat - le long des remparts
En route pour le château de Beynac (si si, c’est juste après le prochain virage)
Vue sur la Dordogne du château de Beynac (le fameux)
Balade matinale vers Molières
Molières, après la place du village
Peu de signalisation en Périgord… juste le strict nécessaire

gourmandises, Périgord, Vacances, voyages Publié dans Vacances |

Nom

E-mail (ne sera pas publiée)

Site Web

Commentaire
</p> <p> <input name="submit" type="submit" id="submit" value="Envoyer" tabindex="5"/> <input type="hidden" name="comment_post_ID" value="135"/> </p> </form> </div> <div class="navigation"> <div/> <div/> </div> <hr class="nof"/>


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Témoignage et hommage

    J'ai reçu ce commentaire ce matin, je le partage avec vous : "Bonjour, Je visite par hasard votre site. Mon époux, Jean Claude, Motard à CONFOLENS est décédé... Lire la suite

    Par  Tripuniforme
    A CLASSER
  • Le Nouvel escadron de gendarmerie de Pont De Claix

    5 février 2010 Plus sur http://wizdeo.com/s/telegrenoble . Les motards de la gendarmerie nationale ont inauguré ce vendredi matin, un nouveau camp de base... Lire la suite

    Par  Tripuniforme
    A CLASSER
  • la seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute

    seule certitude j'ai, c'est d'être dans doute

    Christian Gononphoto © Cosimo Mirco MaglioccaJ’ai failli perdre un œil à regarder les croûtes suspendues dans le hall du Centre culturel de Bergerac puis le... Lire la suite

    Par  Desfraises
    A CLASSER
  • Le repas

    Des amis sont attendus pour dîner ce soir. Amis de toujours, nous ne nous voyons que rarement en fait, mais toujours avec plaisir et pour que ce bonheur soit... Lire la suite

    Par  Corboland78
    A CLASSER
  • étêter la haie

    étêter haie

    Ah, les joies de la campagne... On peut tour à tour s’y ressourcer et s’y morfondre. Trop de vert, disait mon amie. Comme je la comprends, aujourd’hui. Lire la suite

    Par  Desfraises
    A CLASSER
  • La France par Lyne et Pierre…

    Je vous offre ces photos et ce texte que mes amis Lyne et Pierre m’ont fait venir de la France.Nous avons enfin trouvé un réseau Wi Fi, ce qui n'était pas... Lire la suite

    Par  Lawrence Desrosiers
    A CLASSER
  • Simplissime pavlova aux mûres et aux fraises

    Simplissime pavlova mûres fraises

    Si je veux faire plaisir à ma moitié pour la fête des pères , je prépare un dessert à base de crème chantilly , le pavlova est un de ses préférés . J'ai testé... Lire la suite

    Par  Nanoud
    CUISINE, RECETTES, RECETTES SUCRÉES

A propos de l’auteur


Cktoon 177 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte