Magazine

Le charivari douloureux de l’existence

Publié le 26 juillet 2008 par Perce-Neige
De Maud, il dirait qu’au fond il ne la connaît pas. Ou si peu… Qu’elle est un continent aussi mystérieux, pour lui, que l’étaient les contrées inexplorées pour les navigateurs portugais d’autrefois. D’ailleurs il ignore tout de Mogadiscio. Ou de Lagos. Ou même de Libreville d’où elle poste, ce jour-là, l’un de ces courriers qu’elle affectionne tant de lui écrire. Elle ne laisse rien paraître, toutefois, des motifs véritables de ses séjours répétés en Afrique. Il s’imagine parfois qu’elle est là bas pour régler des affaires, nouer des contacts avec certains milieux fortement suspects d’arrangements de toutes sortes, organiser de prochains reportages, retrouver d’anciens amants, peut-être. Ces courriers, elle les écrit des salons de l’hôtel Continental, sur l’avenue qui mène à la mer et aux longues plages de sable blanc. Elle lui raconte, comme on le ferait à un enfant, c’est à dire en lui suggérant plus qu’en lui décrivant dans le moindre détail, les prostituées chics qui se vendent pour quelques francs en se languissant d’alcool et de coke dans les bars cossus qu’étourdissent les ronflements poussifs d’une armada de ventilateurs, la vodka glacée qu’affectionne les trop riches clients venus tout droit de Riad. Il s’imagine, alors, son visage, ses yeux qu’épuise l’obscurité de sa chambre, le tremblement de ses lèvres, le velouté des mots qu’elle ne prononce pas. Une autre fois – et c’est plus simple - elle lui parle des ciels étoilés d’Éthiopie, entraperçus, à peine, dans la chaleur étouffante de quelque bouge malodorant et libidineux, planté au bord du fleuve. C’est là, exactement là, oui, précisément, dit-elle, qu’elle ressent le mieux ce qu’elle nomme depuis toujours le charivari douloureux de l’existence. Elle oppose ce charivari douloureux, auquel elle associe la pesanteur scientifique du monde, les concepts et les raisonnements de toutes sortes, au motif musical, parfois légèrement dissonant, désaccordé qui fait la richesse de chacun et qu’accompagne la grâce sensuelle d’une soirée, la magie d’un regard, la longue déambulation d’une promenade au bord d’un canal. Comment ne pas s’y associer ? Il lui suffit de prêter, ne serait-ce qu’un instant, l’oreille aux bavardages nasillards des uns, aux vociférations gémissantes des autres, pour comprendre son exigence à persévérer dans la légèreté, la futilité, le chatoiement fugace des couleurs, l’éclat fugitif de l’arc en ciel, la fulgurance extatique de son rire. Pour elle, cela n’a jamais fait le moindre doute, nous avons tous une musique, un tempo, une respiration, un souffle qui nous est propre.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Sécurité en Afrique

    Nicolas Sarkozy a annoncé, jeudi 28 février, la renégociation de “tous les accords militaires de la France en Afrique”. “L’Afrique doit prendre en charge ses... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Daumier, du charivari dans l'art

    Eric Biétry-Rivierre 04/03/2008 | Mise à jour : 14:25 | . Le site Tolbiac de la BnF et la bibliothèque Richelieu rendent hommage au caricaturiste, à l'occasion... Lire la suite

    Par  Lauravanelcoytte
    POÉSIE, TALENTS
  • Afrique de l’Ouest

    Après 15 ans de terrain, commencé en Bosnie et achevé en Asie Centrale, Boris Michel a posé son sac à Genève comme chef des opérations du CICR en Afrique de... Lire la suite

    Par  Frédéric Joli
    HUMANITAIRE, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • "Daily Maud", c'est l'histoire d'une fille...

    C'est l'histoire d'une fille qui suivait mes cours avec intérêt lorsqu'elle était étudiante à l'université d'Avignon. Une fille qui posait des questions... Lire la suite

    Par  Spies Virginie
    CULTURE, MÉDIAS, TÉLÉVISION
  • Existence possible de formes de vie primitive sur Encelade

    Après un récent survol du satellite naturel Encelade, la sonde spatiale Cassini a révélée la présence dans les geysers, d’importantes quantité de vapeur d’eau,... Lire la suite

    Par  Pyxmalion
    SCIENCE, SCIENCE & VIE
  • Qu’est ce que l’EPOC et à quoi cela peut bien nous servir ?

    L’EPOC (excess post_exercise oxygen consumption) ou consommation excessive d’oxygène après l’exercice, correspond à la quantité supplémentaire d’oxygène utilisé... Lire la suite

    Par  Lagafr
    ATHLÉTISME, SPORT
  • Ciel de Cendres de Maud Tabachnik

    Trois hommes, enfants d'un monde crépusculaire, la Seconde Guerre mondiale et la Shoah, l'avènement du communisme et ses exactions, se retrouvent malgré eux lié... Lire la suite

    Par  Grandlivredumois
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Perce-Neige 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte