Magazine Finances

Comment Eviter De Gaspiller 16.2% De Son Budget Adwords ?

Publié le 28 juillet 2008 par Tauxdeconversion

En 2007 la fraude au click représentait  (tous réseaux PPC confondus) au niveau mondial 15.8 % aujourd’hui au second trimestre 2008 il est à noté une légère hausse puisque le taux moyen se situe à 16.2%.

Non vous ne rêvez pas, en fonction de vos canaux PPC ainsi que des pays ciblés c’est 16.2%  (de votre budget PPC qui est partis en fumée selon l’étude de clickforensics.com).

Peux être que certains se diront que cela n’arrive qu’aux autres dans des pays dits “sensibles”, détrompez vous car surprise la France est classée N3 dans le classement des pays avec le plus fort taux de fraude au click (hors Amérique du Nord).

La Chine est le leader incontesté de la fraude au click avec une part du gateau égale à 4.3%, puis ensuite la Russie avec 3.2% et le France avec 3.2%.

Sans pour autant être la formule magique pour détecter ce genre d’incident je ne peux que vous conseiller de suivre au plus près le retour sur investissement de vos campagnes PPC car si on est bien sur d’une chose c’est que les fraudeurs au click ne convertissent pas :).

Un gap de conversion dans vos sources de traffic peut être lié à de multiples facteurs (concurrence, saisonnalité, actualité etc.) néanmoins soyez vigilants à la manière dont vous effectuez vos campagnes adwords PPC (choix du content network ? search only  ?) car en fonction de votre secteur d’activités et des canaux employés le taux de fraude au click peut monter jusqu’à 27.8%

Alors si on calcule la perte de traffic ainsi que les ventes manquées l’ardoise est bien souvent salée d’ou l’intérêt de faire appel à des pros pour gérer vos campagnes adwords / PPC

;)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tauxdeconversion 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine