Magazine

Leur Maroc et le nôtre

Publié le 22 septembre 2007 par Nadia Lamlili

fishwear.jpg

Pourquoi veulent-ils faire du Maroc une reproduction de l’exemple turc ou un terroir d’intégrisme menacé d’implosion comme l’était l’Iran d’avant 1979? Les dernières couvertures journalistiques européennes sur le Maroc sont d’un simplisme déconcertant. Je suis étonnée, plus, choquée, par la façon avec laquelle ces journalistes ont vite établi ce fossé vertigineux entre le Maroc islamiste, rétrograde, dangereux et celui moderne, occidental et progressiste. Pour reprendre l’expression d’un reportage récent, entre le Maroc du voile et celui du bikini. Une séparation qui n’a aucun sens. Elle est fausse, voire vicieuse. Les femmes qui portent le voile, ce ne sont pas ces créatures aux dessins diaboliques qui veulent nous faire basculer dans la république islamique. Ce sont nos mères, nos tantes, nos sœurs et parfois même nous-mêmes. Derrière leur foulard, elles peuvent faire preuve d’une grande ouverture d’esprit, d’une clairvoyance et d’une sagesse qui dépasseraient la plus progressiste des nos féministes.

Une fille qui porte le bikini, est-ce un gage de modernité, de tolérance et d’ouverture d’esprit? Derrière leurs habits fashion et leur air émancipée, beaucoup de filles marocaines sont de redoutables moralisatrices capables de tenir deux discours contradictoires à la fois: S’exciter sur un séjour explosif avec leurs copains à Ibiza et vous prendre la tête pendant un bon quart d’heure sur la nécessité d’aller faire les tarawihs (prières du soir) pendant le Ramadan parce que “c’est notre religion” et que c’est “comme ça”. Elles rêvent de faire les soldes à Paris, acheter le dernier Chopard, se taper les beaux mecs et en même temps ne pas payer l’addition quand elles sont invités par un homme, faire profil bas devant leurs maris, les pousser à dépenser parce que dans notre religion, “c’est l’homme qui prend en charge la femme”.

C’est cela qui me fait peur. La schizophrénie des femmes et des hommes et non pas l’avancée des islamistes. Le Maroc ne sera jamais islamiste dans le sens que lui donnent les occidentaux. Le Maroc est un pays conservateur, traditionnaliste, qui a toujours prêté allégeance aux notabilités et, par ricochet, au Roi. Qu’il soit en voile ou en bikini, il est profondément moralisateur. Pas citoyen. Nous vivons une émancipation complétement faussée. On s’émancipe de l’extérieur, à travers les apparences. Mais à l’intérieur, nous sommes de “redoutables conservateurs”. Le respect de la différence de l’autre, la liberté d’être ce qu’on est, l’envie d’aider nos compatriotes juste par souci humanitaire….C’est ça qui nous manque. Nous ne sommes pas citoyens. En tout cas, pas encore.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nadia Lamlili 19707 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte