Magazine En France

Le Bournat, village musée

Publié le 12 août 2008 par Argoul

Le Bournat est un village périgourdin paysan où l’on a reconstitué les scènes de la vie traditionnelle de la fin 19ème. Une locomobile sert par exemple de batteuse à vapeur ; elle devait être tirée par six chevaux lorsqu’on la déplaçait. Les paysans l’avaient surnommée « l’Ardente » pour ses halètements au travail. Ils avaient de l’humour, nos paysans - mes ancêtres- en lorgnant les Fanchons.

le-bournat-locomobile-batteuse-ardente.1218533475.jpg

Quelques invraisemblances sentent la reconstitution clinique : un jeune chercheur d’écrevisses porte une blouse qui n’a jamais roulé dans l’herbe ;

le-bournat-gamin-pecheur-de-grenouilles.1218533433.jpg 

l’enfant pêcheur de grenouilles a encore tous ses boutons de chemise ; un paysan dépoitraillé se protège du soleil sous sa charrette à foin au lieu de se barricader contre « les vents mauvais » ; dans l’école, les élèves sont trop propres et trop neufs, trop appliqués pour leur âge.

le-bournat-paysan.1218533493.jpg

Nous pouvons voir une tablée paysanne, une chambre à coucher, une noce, des instruments aratoires, d’autres d’artisans, et toutes ces choses sur le thème à la mode – mais qui est beaucoup cultivé en Périgord - du « bon vieux temps ». L’âge d’or est un mythe régressif. Comme si le travail était une morale, les fruits de la terre une récompense pour suivre religieusement l’ordre régulier des saisons et les commandements des dieux. Il serait exigé d’y participer par sa peine, le savoir étant une démesure punie par la souffrance. L’agriculture, un paradis ? C’est un fantasme d’intellectuel urbain qui rêve d’écologie utopique, du mythe de la bonté sauvage, d’une fin à l’histoire. Ceux qui sont nés paysans et ont vécu à la terre tout petits n’ont qu’une aspiration : fuir. Tous ceux qui l’ont pu se sont empressés de laisser « la terre » et « la campagne » à ceux qui ne pouvaient pas. Ainsi mes deux grands-pères.

le-bournat-salle-commune.1218533509.jpg

Ils désiraient « évoluer », s’élever dans la société certes, mais surtout sortir de l’ignorance et de la superstition des campagnes. Pour cela, il fallait acquérir le certificat d’études primaires et partir travailler à la ville. C’était un déracinement car tout y était différent, la langue, les mœurs, le vêtement, l’habitat. Mais ils s’en sont sortis, comme les immigrés peuvent le faire aujourd’hui, contrairement au paternalisme de bon ton dans l’ambiance « catho de gauche » qui imbibe les élites françaises. Mes deux grands-pères l’ont pourtant réussi, dont l’un né à Bussière-Galant et marié à La Coquille, dans le nord du pays d’ici.

le-bournat-chambre.1218533418.jpg

On peut donc aller à ‘Pécoreland’, mais comme on va au musée, pas comme on va au Club Méd ! Le Bournat est un site intéressant et bien fait pour montrer aux enfants comment vivaient leurs vieux d’avant 14, ceux qui ont fait la Grande Guerre.

le-bournat-cantou.1218533403.jpg

Le Bournat site officiel
Le Bournat autre site
Le Bournat, gentille vision scolaire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La Norvège accessible

    Qui n’a jamais rêvé de partir en Norvège ? Nature, pureté, fjords, chalets colorés, rennes, culture, chaleur du coin du feu,... Lire la suite

    Le 08 octobre 2014 par   Lesbaroudeurs
    VOYAGES
  • Que faire aujourd’hui sur l’Île de Ré ?

    © Green Explorer (Flickr)L’île de Ré est, après le Sud-est de la France et la Corse, l’endroit le plus ensoleillé de France – et les touristes ne s’y trompent... Lire la suite

    Le 11 septembre 2014 par   Alanlimo
    CULTURE, EN FRANCE , VOYAGES
  • Cordes sur Ciel, le plus joli Village de France

    Récemment, j’ai ramené mon English boyfriend dans ma campagne française. L’expérience fut pour le moins intéressante, et je me suis bien vite rendue compte que... Lire la suite

    Le 06 octobre 2014 par   Elodie
    BONS PLANS, EN FRANCE , VOYAGES
  • 6 raisons d’aller à Besançon

    Si vous me suivez sur Instagram, Facebook ou Twitter, vous savez que j’ai passé mon dernier week-end en Franche-Comté. J’ai passé... Lire la suite

    Le 18 octobre 2014 par   Dtoursdumonde
    EN FRANCE , RÉGIONS DU MONDE, VOYAGES
  • Un week-end à Belfort

    De rêves bon j’exagère un peu, mais juste un peu, parce que Belfort quand même c’est un petit écrin paisible, qu’il fait... Lire la suite

    Le 14 octobre 2014 par   Schuldi
    EN FRANCE , VOYAGES
  • Le Pays d’Estérel en 10 photos

    Il y a quelques semaines, nous sommes allés à Cannes pour le Salon Blogueurs Voyage 2014. Dans ce cadre, nous avons été invités par la région d’Esterel à visite... Lire la suite

    Le 12 octobre 2014 par   Lesbaroudeurs
    EN FRANCE , VOYAGES
  • La porteuse de mots d’Anne Pouget

    Le 6 octobre 2014 Synopsis : « A l’eau ! A l’eau ! Qui veut de ma bonne eau ? » Du matin au soir, Pernelle arpente les rues de Paris. Sur ses épaules, deux... Lire la suite

    Le 06 octobre 2014 par   Karine Simon
    CULTURE, LIVRES

LES COMMENTAIRES (3)

Par teet
posté le 01 mai à 10:27
Signaler un abus

le monde est petit...

Par coco23
posté le 29 juin à 12:05
Signaler un abus

Participante d'un voyage de deux cars, je fus très déçue par l'accueil de ce site. Oui peu d'animations et pas beaucoup d'explications, jeux délabrés n'inspirant pas la confiance. Mais, le plus décevant le repas: malgré une réservation concernant 80 personnes et des menus enfants tout était absent la qualité(crudités pas de sauces-soupe très poivrée,etc) la quantité (fin de table pas de crudités) tromperie sur menu (fromages du Périgord = une part de Cabicou imposée ceux qui ne mangent pas de fromage de chèvre;;;allez voir ailleurs) dessert maison de saison (pareille = une petite part ésseulée dans une assiette et rien si vous n'aimez pas et pourquoi pas le refiler au menu enfant qui lui n'a eu que une tranche de jambon une petite part de pommes de terre et sa glace parce que l'adulte accompagnant à rouspeter) pas de choix comme stipuler sur menu (saucisson paté ou crudités c'est solder par rien) poulet ou ventrêche ou jambon blanc par office du jambon? De l'arnaque car vu les prix des repas cela était grotesque ajoutez les paroles desagréables des serveuses (ce n'est pas à elles que j'en veux car 3 pour servir?) la lenteur du service et les plats froids de surcroit. Cela aurait pu dégradé la bonne humeur du groupe. Que ces patrons viennent prendre de la graine auprès de nos manifestations. Je ne suis pas de caractère revendicatif mais cette fois sans en est trop. Même pas un merci de la part des réceptionnistes..... Pas recommendable

Par jalie
posté le 22 août à 15:15
Signaler un abus

je suis allée visiter le village du bournat lundi 11/08/08, et là surprise déja par le prix de l'entrée qui et de 14€ par personne et du laissé aller du site que j'avais visité en 2000. a savoir certain commerçant fermé, jeux délabrés, guide sans micro, vetusté des lieux sans compter les toilettes horriblement sale, la personne a l'alambic ne s'occupais pas des visiteurs, la biere aucune démonstration de fabrication j'en passe et des meilleurs. ah j'allais oublier le magasin des souvenir n'as rien de fabriqué sur place sauf le tourneur sur bois qui lui et particulierement interessant c'est sans aucun doute le pourquoi il n'y a que lui qui as du monde. alors a vous les responsable de ce site peut etre allez vous prendre en compte ce mecontentement, car je suppose que je ne doit pas etre la seule, et redynamiser votre produit. ps : je suis restauratrice dans la région, mais croyer moi je ne vous enverrai plus de client comme j'avais l'habitude de le faire au paravent bien au contraire. jalie

Ajouter un commentaire