Pascal QUIGNARD

Par Antwan
.
Nous emportons avec nous lorsque nous crions pour la première fois dans le jour la perte d’un monde obscur, aphone, solitaire et liquide. Toujours ce lieu et ce silence nous serons dérobés. Toujours une caverne noire, des voies souterraines, des ombres avant soi, des sombres bords, une rive trempée hantent l’âme des hommes partout. Tous les vivipares ont leur tanière. C’est l’idée d’un lieu qui ne serait pas mien mais moi en personne.
Il s’agit d’un lieu avant un corps.
L’intimité qui fait remonter à l’intérieur de soi le monde le plus ancien est le bien le plus rare.
Toujours une confidence que nous ne confierons à personne, que nous n’avouerons même pas nécessairement à nous-mêmes, nous sauve.
Qui a un secret a une âme.
.
.
.
.
.
.
Ci purtemu cù noscu quandì no briunemu pà a prima volta in u ghjornu a pèrdita d’un mondu scuru, senza boci, sulitariu è lìquidu. Sempri quiddu locu è quiddu silenziu i ci avarani arubbati. Sempri, una sàpara nera, certi vii suttarrànei, cert’umbri di nanz’à sè, certi bordi scuri, una spunda ciòciara, accùpani l’ànima di l’òmini, dapartuttu. Tutti i vivipari t’ani a so tanna. Hè l’idea d’un locu chì ùn sarìa micca meiu, ma mè stessu, in parsona.
S’agisci d’un locu prima d’un corpu.
L’intimità chì faci rivultà drint’à sè u mondu u più anzianu, eccu u bè u più raru.
Sempri, una cunfidenza ch’è no ùn cunfidaremu mai à nimu, ch’è no ùn ci palisaremu mancu da par no, ci salva.
Chì t’hà un sicretu t’hà un’anima.
.
.
.
.
in --- La Barque Silencieuse --- ed. Seuil ---
2009
.
.
.
trad. Stefanu Cesari ©
.

technorati tags: Pasqual QuignardBarque silencieuse

Vous pourriez être intéressé par :

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Pascal Rebetez, Je t'écris pour voir

    Avec Je t'écris pour voir, Pascal Rebetez poursuit l'œuvre entreprise par Un voyage central (L'Hèbe 2006). Le principe de ces deux recueils est simple:... Lire la suite

    Le 25 juin 2009 par   Alain Bagnoud
    CULTURE, LIVRES
  • Grimm par Quignard, Byatt... et Goble

    Je retransmets une information dont les abonnés à la lettre d'information de José Corti auront déjà certainement eu vent. Le dernier numéro du Monde des... Lire la suite

    Le 29 juin 2009 par   Ffievre
    CULTURE, LIVRES
  • M'sieur Victor de Pascal Garnier

    Simon en a marre de s'occuper de ses frères et soeurs. Aussi, ni une ni deux, le voici qui fugue et quitte Lille pour Valence. Lire la suite

    Le 20 juillet 2009 par   Reno
    CULTURE, JOURNAL INTIME, LIVRES, TALENTS
  • La femme blessée ~ Caroline Pascal

    Plon, 2009 - 256 pages - 19€ C'est une histoire tristement banale, envers laquelle le commun des mortels (lecteurs) aura un peu de mal à compatir. Victoire de... Lire la suite

    Le 17 août 2009 par   Clarabel
    CULTURE, LIVRES
  • Quignard éminent mineur

    (Dialogue schizo) Moi l’autre : - Tu as noté récemment, à propos de Pascal Quignard, que c’était en France le plus grand écrivain du moment, mais je t’ai... Lire la suite

    Le 22 septembre 2009 par   Jlk
    CULTURE, LIVRES
  • lecture:"La barque silencieuse" de Pascal Quignard

    Lire  Pascal Quignard me procure souvent un grand plaisir. Je trouve des pensées dans lesquelles je me reconnais   Je viens de finir "la barque silencieuse"  ,... Lire la suite

    Le 23 novembre 2009 par   Dina_gar
    CINÉMA, CULTURE, LIVRES, MUSIQUE
  • L'A26 de Pascal Garnier

    Jamais , avant d’avoir vu certaines demeures , dans l’émission : «C est du propre », je n’avais imaginé qu’on pouvait vivre dans un tel désordre et une telle... Lire la suite

    Le 01 décembre 2009 par   Mango
    CULTURE, LIVRES, ROMAN