Homo erectus de Tonnino Benacquista

Publié le 17 avril 2011 par Noann
Tous les jeudis à Paris, dans un lieu nébuleux, se tient une assemblée secrète, composée uniquement d’hommes « grands blessés d’une guerre éternelle ». Il n’y est question que de femmes …Un peu comme aux Alcooliques Anonymes, chacun vient s’épancher sur ses histoires d’amour ou de désamour, ses expériences sexuelles concluantes ou ratées. Point de jugement ni de débats. L’auditoire écoute souverainement. Il y a celui qui se croit victime d’un complot de la gent féminine tout entière, un philosophe mondain trahi par le côté superficiel de certaines femmes, un motard meurtri de douleur après les frasques de sa femme, pour ne citer que quelques personnages marquants ce récit. Tout ce petit monde de dépressifs, écorchés de l’âme, refoulés, impuissants ouvre son cœur, déclame sa peine et puis s’en va

Vous pourriez être intéressé par :

Ces articles peuvent vous intéresser :