Quelqu’un d’autre de Tonino Benacquista

Par Mango
Quand n’ai-je pas rêvé d’être une autre? 
N’est-ce pas là une de mes meilleures excuses  pour aimer me perdre autant dans les livres? Vivre la vie des autres. c’est sûrement ce que je recherche avant tout dans mes lectures.  Je lis pour oublier ce moi qui ne me satisfait pas totalement  et qui m’ennuie à force d’être toujours le même!                                     ***C’est ce que se sont dit, un soir, dans un bar, Thierry Blin  et Nicolas Gredzinski,  à l’approche de la quarantaine. Ils ne se connaissent pas mais viennent de disputer un match de tennis d’enfer dans leur club. Peu importe que Blin ait gagné : chacun a donné le meilleur de lui-même et retrouvé ses plus beaux coups.Ils font connaissance autour de quelques  verres d’alcool en évoquant leurs plus beaux souvenirs de jeunesse quand ils se croyaient encore tout permis et, de fil en aiguille, ils se lancent un défi : celui  de retrouver cet  autre  moi rêvé, celui qu’ils n’ont jamais eu le courage de faire naître. L’alcool aidant, ils se promettent de partir à la recherche de ce "quelqu’un d’autre" et ils se donnent rendez-vous dans ce même bar, le même jour, à la même heure, dans trois ans. Dès lors le récit alterne leur histoire durant ces  années où chacun d’eux essaie sincèrement de se transformer  mais ils sont si différents que leurs choix le seront tout autant. L’un est logique, décidé, actif, précis, l’autre est hésitant, anxieux et vient à peine de découvrir les joies de l’alcool.Comment chacun va-t-il s’y prendre pour changer radicalement de vie et devenir  un autre ? Réussiront-ils d’ailleurs?Toujours est-il que trois ans plus tard, le 23 juin, quelques heures avant le rendez-vous,  ils se retrouvent séparément sur leur terrain de tennis puis dans leur bar. Se sont-ils reconnus ? Leur pari est-il réussi ? Sont-ils    devenus autres? J’ai trouvé la fin très réussie!Pas seulement la fin d’ailleurs mais toute l’histoire, en étant cependant plus intéressée par l’aventure de Blin, le vainqueur du match, le plus actif et le plus déterminé.

De cet auteur, j’ai lu et beaucoup aimé aussi : «La Maldonne des sleepings», «Saga» et « Malavita », mais ce roman-ci est très différent, plus sérieux, plus ambitieux aussi sans doute bien que toujours avec cette touche de vivacité et cette pointe d’humour typique du style de Benacquista qui me plaît tant ! Bref un excellent moment de lecture.

Roman apprécié aussi de : Pimprenelle, Cynthia, Lili GalipetteQuelqu’un d’autre de Tonino Benacquista, (Gallimard, nrf, 2001, 276p.) 

Vous pourriez être intéressé par :

Ces articles peuvent vous intéresser :