Resultats des Foulees du 8eme Arrondissement 2014

Publié le 31 janvier 2014 par Thegiao2001

1351.- Après une très longue période de vache maigre où j'avais vraiment du mal à faire de la vitesse sur route, j'étais content et nerveux de prendre part à la première course officielle de 2014. J'avais couru deux fois les Foulées organisées par les Etoiles du 8ème en 2012 où j'avais fait le lièvre de mon ami Jean-Pierre Bardera en 47' et en 2013 où je m'étais improvisé pour accompagner Denis Klip Klop en 46' qui court beaucoup plus vite que moi aujourd'hui.
Le parcours n'était pas facile, il consiste en deux boucles avec des faux plats montants au 3 et 7 km soit sur l'Avenue de Friedland en direction de l'Arc de Triomphe en partie bloquée à la circulation pour l'occasion.
Au retrait des dossards le samedi, je retrouvais avec plaisir mes amis Giao et Adrien, ainsi que Vincent Dogna le peintre qui comme moi avait un dossard TimePoint qui nous permet de bénéficier d'avantages préférentiels.
Avec ma chérie on prend donc nos sacs et son dossard puisque par définition j'ai déjà ma puce et mon dossard.
Le jour J, on se réveille à 6h30 soit trois heures avant la course et on prend un petit déjeuner léger.
Et pour une fois on arrive bien avant le départ à 8h30. Les consignes sont posées à Baba, on y croise Coralie, Olivia, Didier et Dee Afivi. On décide de ne pas porter nos dossards mais de bien accrocher nos puces à nos chaussures, choix du jour pour ne pas s'embêter d'autant que mon dossard "perpétuel" de ma puce TimePoint de Top Chrono n'est pas en kevlar ultra-résistant.
On s'échauffe avec l'ami Ben avec qui on a décidé de partir sur un rythme pépère qui va aller en s'accélérant.
Notre ami Dare Dare Marathon nous a fixé le plan de marche : 5' / 4:50" / 4:40" / 4:30" et le reste en 4:30" ce qui fait une cible de 46' pour les 10K.
Etant donné que je ne suis pas passé sous la barre des 46' soit 13 km/h depuis juin 2012, je ne me fais pas trop d'illusion mais pourquoi pas, j'essaie de partir moins comme le fou que je fais d'habitude.
Mes dernières courses, je les ai courues en partant dans une allure trop rapide. 4:17" et 4:20" sur le semi de Boulogne, je me suis quasi-écroulé au 5 km et je n'avais plus de jus au 15 km.
Cette fois avec Amandine on est partis vraiment tranquilles-mimile derrière le ballon des 55'.
Ben est parti comme une trombe bien devant, juste derrière le porteur des 45 minutes.
Mon amoureuse a prévu de faire la course autour de 55 minutes - 1 heure sans se presser. Nous partons donc face à l'église Saint Augustin, sur la rue de la Bienfaisance qui mène au boulevard Malesherbes puis empruntons la petite rue de Laborde. Le premier kilo est laborieux et nous le terminons en 4:41" en autolap.
C'est tout de même plus rapide que le plan de marche prévu. L'avenue de Messine, la rue de Lisbonne et la rue de Courcelles sont roulantes et nous permettent de boucler le deuxième kilo en 4:17" pour déboucher sur l'avenue de Friedland droit vers l'Arc de Triomphe.
C'est le faux plat montant de la course, la difficulté du parcours où notre allure s'en ressent. On passe en 4:25" au 3 km.
Bientôt la fin de la première boucle, on croise Eric Elron juste avant de tourner face à l'Arc de Triomphe et goûter au délicieux faux plat descendant de l'avenue Hoche.
Nous dépassons Camille et Jean-Pierre Bardera qui nous encouragent à notre passage, puis Hughes qui crie mon nom à notre passage et nous encourage à aller plus vite.
Ma chérie tient la forme et ventile pour poursuivre sur la même allure. On passe en bordure du Parc Monceau par le boulevard de Courcelles avant de revenir à notre point de départ par le boulevard Malesherbes à nouveau. Le premier 5K est bouclé en 22:28" toujours à deux avec Amandine. Elle suit bien le rythme et on attaque la même boucle.
Sur la deuxième montée vers l'Arc de Triomphe je me détache un peu mais mon amoureuse me garde en ligne de mire et me suis de près.
Aux alentours du Parc Monceau je crois voir Benjamin mais pour m'économiser un peu en vue de l'emballage final, je lève le pied bêtement au 9 km que je boucle en 4:44".
Le dernier kilo est vite avalé ainsi que les quelques 280 m affichés sur ma Garmin qui complètent le premier 10K de l'année.
Je pense avoir fait l'objectif soit 46 minutes et je regarde mon chrono c'est 45:37" une bonne surprise de très bon augure pour la suite de 2014 : Les Foulées de Malakoff le 1er février et les Foulées Charentonnaises le 9.
A l'arrivée, quel bonheur de croiser tous les copains dont Alexandre qui a mené toute la course et s'est fait déposer par Karim sur les 200 derniers mètres, ce dernier termine en 34:31" contre 34:37" pour Alex.
Tous les copains sont satisfaits à noter la superbe perf de mon pote de la Runnosphère Noostromo qui réalise un 39:38" qui reste un rêve inaccessible pour moi. Sa femme Clara l'accompagne ainsi que Bastien auteur d'un beau 41:55".
Benjamin explose son record et réalise un beau 45:46" mais la surprise du chef reste celle de ma chérie, Amandine avec un temps de 46:09" termine en 19ème féminine sur 351 concurrentes engagées. Bravo mon Amour.
"Résultats des Foulées du 8ème arrondissement" Paris, le 26 janvier 2014


Vous pourriez être intéressé par :

Ces articles peuvent vous intéresser :