Magazine Culture

Rouges de Chine 08

Par Angèle Paoli
08_du_printemps_lautomne_98


                    Du printemps à l’automne
                les couleurs sur les murs

                s’émoussent

                la lenteur bruisse sur les murs
                l’indicible soudain
                se tait
                la tristesse égarée se lasse
                la marée d’un coup d’aile efface

                             L’espace fuit

à suivre


D.R. Photo et texte : G.AdC/angèlepaoli
Édition et mise en pages : Yves Thomas


Retour à la Première de couverture de Rouges de Chine
Retour au répertoire de octobre 2008

» Retour Incipit de Terres de femmes

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Rouges de Chine 07

    La roue de fortune s’est sur toi refermée ― de toi à nous regret après regret ― tourne le temps et tourne la chanson du temps la roue demeure le rouge au rouge... Lire la suite

    Par  Angèle Paoli
    CULTURE, LIVRES
  • Rouges de Chine 10

    Le fou rit de sa dérision le peintre absent de sa toile abandonne au chant des bambous le silence de ses pinceaux et toi tu passes de ton regard délaces les... Lire la suite

    Par  Angèle Paoli
    CULTURE, LIVRES
  • Rouges de Chine 11

    Toi qui sais la couleur du lilas parle-moi de la vie avant-coureuse d’ivresses apprends-moi la lenteur des signes du dehors délie-moi des rêves insensés de... Lire la suite

    Par  Angèle Paoli
    CULTURE, LIVRES
  • Rouges de Chine 15

    Le vieux rêve d’oubli a passé sur nos jeux ta main gantée d’alors a poursuivi sans moi le reflet de l’ailleurs à suivre D.R. Photo et texte : G. Lire la suite

    Par  Angèle Paoli
    CULTURE, LIVRES
  • Rouges de Chine 16

    Ciels de lit pagodes et ponts l'arbre de Bo veille bruissements d'immortels palais céleste pavillon d'or la maîtresse des lieux chuchote belle endormie de... Lire la suite

    Par  Angèle Paoli
    CULTURE, LIVRES
  • Rouges de Chine 17

    Au seuil de la maison tu laisses les mots appris sur d'autres rivages la mort n'a d'autre visage que celui de tes pas sur les pas disparus à suivre D.R. Photo e... Lire la suite

    Par  Angèle Paoli
    CULTURE, LIVRES
  • Rouges de Chine 18

    Le temps a effacé le temps les dieux ont déserté nos cieux brûlés lares oubliés enfouis le temps a passé sur nos vies à suivre D.R. Photo et texte : G. Lire la suite

    Par  Angèle Paoli
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Angèle Paoli 35502 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines