Magazine Cuisine

J'ai vu changer la terre

Par Opapilles

A partir d'aujourd'hui, tous les samedis sur France 5 à 15h00, est diffusé un documentaire de 52 minutes, de la collection « J’AI VU CHANGER LA TERRE ».

Le producteur Norbert Balit expose l'objectif de cette série documentaire : Nous sommes partis d’un constat : le réchauffement climatique est aujourd’hui une réalité pour des millions de personnes. Les évolutions qu’il implique dans notre vie quotidienne sont désormais perceptibles, parfois même de manière très concrète pour certains.
Jusqu’à présent, les documentaires abordant cette question la traitaient sous un angle scientifique, en proposant des projections dans dix, vingt ou trente ans. Nous avons aussi souhaité apporter notre contribution au débat. Mais la série que nous proposons aux téléspectateurs de France 5 a une approche plus directe du sujet. Nous l’envisageons en effet dans sa dimension humaine. Chacun des dix épisodes met en lumière les femmes et les hommes qui, parce qu’ils vivent en relation directe avec la nature, constatent jour après jour les changements qu’elle subit. Ils sont en première ligne, ils sont des témoins privilégiés. Ils voient changer la Terre depuis des années.

Ce Samedi 17 janvier 2009 à 15h00, diffusion du premier documentaire de la série : VIETNAM, LA COLÈRE DE LA MOUSSON, réalisé par Antoine Lassaigne

changer-laterre-vietnam04.png

A Quang Binh, province du centre du Vietnam, les typhons et les inondations sont chaque année plus fréquents, plus violents, provoquant des dommages et des pertes considérables. Les populations pauvres, dont les moyens de subsistance dépendent de l’agriculture, de la pêche et de l’aquaculture, sont frappées de plein fouet par les bouleversements climatiques. Champs inondés, maisons dévastées, manque d’eau potable, maladies… Autant d’épreuves que doivent affronter les Vietnamiens chaque année. Facteur aggravant : le pays, à l’origine riche d’une biodiversité exemplaire, a peu à peu entamé son couvert végétal afin de permettre à une population grandissante de survivre. Pour produire davantage et entrer sur la scène économique internationale, il s’est ainsi privé d’un de ses principaux moyens de protection contre les ravages dus aux fortes pluies. Les forêts ont été sacrifiées. Non seulement il pleut de plus en plus mais, paradoxalement, les périodes de sécheresse sont aussi plus importantes.

changer-laterre-vietnam03.png

Lien Tran Thi Kim a décidé de s’engager dans la lutte contre le réchauffement climatique. Agronome et sylvicultrice, elle oeuvre, avec l’aide d’une ONG, à la protection de la forêt ainsi qu’à la reforestation. Elle prône, par ailleurs, un usage durable des terres et des solutions alternatives, comme l’emploi de la biomasse, pour ne plus utiliser de bois comme combustible. Face aux difficultés, elle s’interroge sur l’avenir des générations futures.

On peut voir dès maintenant et durant toute la semaine ce documentaire sur le site france5.fr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Opapilles 272 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine