Magazine Cuisine

Quand le temps passe sans arrêt je n’ai l’temps de rien… et encore rien c’est déjà beaucoup ! Et le retour des cupcakes !

Par Dorian
C’est à croire que le temps ne passe jamais de la même manière, c’est à croire… en ce moment j’ai l’impression que les trotteuses de toutes les montres du monde sont prises d’une drôle de danse qui les fait tourner à une vitesse terrifiante ! J’en cherche une qui marche normalement et pas moyen… Du coup, quand des fois je m’arrête, que je pose mes fesses et tout le reste sur mon canapé, et que je m’attrape une ou deux petites réflexions intensives, quand je m’étire après ces réflexions profondes voilà qu’une heure est déjà passée, une heure ! Et des fois c’est même plus d’une. Forcément depuis j’évite de réfléchir sur le canapé… bon, il m’arrive aussi de réfléchir sur une chaise, debout je n’y arrive pas encore, mais avec un peu d’entraînement… et les heures passent comme ça sans que je m’en rendent même compte.
Pourtant en ce moment je n’ai le temps de rien avec tout ce que j’ai à faire et même si j’étais organisé je sens que je n’y arriverais quand même pas… donc c’est pas moi, c’est le temps qui ne passe pas à la même vitesse ! j’en suis sûr…
Le pire c’est qu’avant je connaissais souvent le problème inverse, c’est à tel point que je me demandais si le temps ne mettait pas de la mauvaise fois à ne pas vouloir passer !
A cette époque j’usais mes jean’s sur les bancs d’écoles avec lesquels je n’avais en commun que… d’ailleurs je me demande bien ce que
nous avions en commun… Donc à cette époque-là les montres mécaniques avaient été un peu oubliées et nous portions presque tous de superbes écrans à quartz, avec des gros chiffres tout verts. Mon problème c’est que les montres à quartz moi je les achetais à Ibrahim, mon vendeur de tout et surtout de rien à la sauvette, et qu’il me les vendait tellement pas cher… je te vends pas les piles qu’il me disait, elles sont plus chères que la montre ! Tellement pas cher donc qu’il n’y avait pas les secondes, ces terribles secondes qui pouvaient durer des jours… c’est qu’à l’époque la seconde c’était de la seconde de qualité, pas comme celle de maintenant qui passe sans qu’on s’en serve !
Alors pour palier ce petit problème de secondes je passais mes journées à compter jusqu’à soixante et à scruter ensuite mon poignet en espérant que la minute allait passer dès mon soixante annoncé.
Le problème c’est que je pensais qu’il suffisait de compter jusqu’à soixante pour qu’une minute passe et que j’étais devenu à force de compter et recompter de la minute, le Speedy Gonzalez de la trotteuse et qu’au meilleur de ma forme il ne me fallait pas plus d’un quart de minute pour arriver à soixante.
Mes journées passaient donc comme ça, au milieu du tumulte
de ces profs qui s’obstinaient à essayer de m’expliquer des choses pendant que moi j’essayais de rester concentré, trente-deux, trente-trois, trente… et franchement compter régulièrement en faisant semblant en même temps d’écouter et d’écrire, et tout ça en prenant un air inspiré, franchement moi je trouve que l’école aurait pu reconnaître mes efforts et ma bonne volonté ! et non, même pas, au lieu de ça mes profs notaient juste sur mon carnet, absent même quand il est là et autre formule à but humoristique qui n’amusaient qu’eux et vraiment pas ma mère, mais il faut dire qu’elle n’a jamais eu l’humour de situation ma mère et peut-être même pas d’humour du tout d’ailleurs.
Et mes journées scolaires ne passaient donc pas de la même manière à longueur d’années, des longues, longues années…
Et voilà que là le temps d’écrire un mot ou deux et le temps… Pour un peu le
1st cupcake’s day (cliquez sur cupcake’s day pour retrouver tous les détails de participation) serait passé sans que je m’en rende compte !
Et voilà deux nouveaux cupcakes attrapé du côté de chez Donna Hay un de mes magazines préférés venu du pays des kangourous, des recettes revues et corrigées…
Coco mon coco cupcake
Ingrédients :
Pour les cupcakes : 120g de beurre – 150g de sucre – 2oeufs – 75g de farine et 75g de farine à gâteaux mélangées – 30g de noix de coco râpée déshydratée
Pour la crème : 120g de beurre – 150g de sucre glace – 1càs de lait – 20g de noix de coco râpée déshydratée
Pour la finition de la noix de coco râpée déshydratée
Mettez dans la cuve d’un batteur (vous pouvez aussi utiliser un batteur à main) le sucre et le beurre et laisser tourner jusqu’à obtenir un mélange bien homogène. Ajoutez alors les œufs, un par un et incorporez-le bien à chaque fois. Ajoutez les farines, mélangez bien et finissez en ajoutant la noix de coco et en mélangeant une dernière fois.
Remplissez les caissettes à cupcakes, pas trop, et enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 15 à 20minutes selon la taille des caissettes.
Pendant ce temps réalisez la crème. Mettez le beurre dans le bol du batteur et faites tourner jusqu’à obtenir un beurre bien blanchi. Ajoutez alors le sucre et le lait et poursuivez en insistant bien . Finissez par la noix de coco et battez une dernière fois.
Quand les cupcakes sont prêts, laissez-les refroidir. Déposez ensuite une quantité de crème à votre goût et donnez lui la forme que vous souhaitez, pourquoi pas comme moi des petits sommets qu’il ne vous restera plus qu’à « enneiger » avec un peu de noix de coco.
Choco tout choco cupcakes

Ingrédients :
Pour les cupcakes : 120g de beurre – 150g de sucre – 2oeufs – 75g de farine et 75g de farine à gâteaux mélangées – 20g de cacao en poudre – 60g de chocolat noir haché très fin
Pour la crème : 120g de beurre – 150g de sucre glace – 1càs de lait – 10g de cacao en poudre
Pour finir : des petites décorations argentées
Mettez dans la cuve d’un batteur (vous pouvez aussi utiliser un batteur à main) le sucre et le beurre et laisser tourner jusqu’à obtenir un mélange bien homogène. Ajoutez alors les œufs, un par un et incorporez-le bien à chaque fois. Ajoutez les farines, mélangez bien et finissez en ajoutant le cacao et le chocolat haché et en mélangeant une dernière fois.
Remplissez les caissettes à cupcakes, pas trop, et enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 15 à 20minutes selon la taille des caissettes.
Pendant ce temps réalisez la crème. Mettez le beurre dans le bol du batteur et faites tourner jusqu’à obtenir un beurre bien blanchi. Ajoutez alors le sucre et le lait et poursuivez en insistant bien . Finissez par le cacao et battez une dernière fois.
Quand les cupcakes sont prêts, laissez-les refroidir. Déposez ensuite une quantité de crème à votre goût et donnez lui la forme que vous souhaitez, pourquoi pas comme moi des petits sommets qu’il ne vous restera plus qu’à décorer avec des paillettes argentées.

Mais pourquoi, tic tac… tic tac… encore huit jours avant le cupcake’s day… est-ce que je vous raconte ça…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le temps passe

    Attention, on est très concentré ! Elle qui était si petite qu’elle entrait en entier dans l’évier de la salle de bain, elle est maintenant capable de grimper... Lire la suite

    Par  Photosmax
    A CLASSER
  • le temps ne fait rien à l'affaire

    Je sais cette photo fait très "cliché" mais elle correspond bien à ce que je ressens après mon week end Britannique. J'ai pris la route pour venir voir une... Lire la suite

    Par  Michel Berreur
    A CLASSER
  • Rien

    Je me suis laissée choir sur le côté du lit. J’avais mal aux cuisses. Mon corps était lourd mais sans sueur, et mon souffle long et reposé. Sans émoi, sans... Lire la suite

    Par  M.
    A CLASSER
  • Passe-temps, Hobby !

    Notre mot du jour va aborder ce que je pense nous aimons tous par dessus tout, ne disons pas le contraire... car je pense que nous aimons bien tous avoir un... Lire la suite

    Par  Umjpj Et Umjpop
    ASIE, RÉGIONS DU MONDE, VOYAGES
  • Non c'est rien...

    Qui a osé cette attaque violente? Sur le fond, Martine (Aubry) ne prend position sur rien. Disons qu'elle a posé de bonnes questions, mais elle n'a pas apporté... Lire la suite

    Par  Dagrouik
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Tout nouveau, tout bio : j’ai testé le ‘panier paysan’

    A une époque où il est de bon ton de faire attention à ce que l’on mange, de privilégier les fruits et les légumes frais et d’arrêter de manger de la m… comme... Lire la suite

    Par  Cktoon
    A CLASSER
  • C’est Dimanche : en direct de la messe.

    Je croise A. qui me raconte encore une belle affaire de piété Rue du Retrait, il y a un Théâtre, le Théâtre de Ménilmontant. Il y a des curés. Lire la suite

    Par  Mielouie
    CULTURE, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Dorian 13561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines