Magazine Culture

Anthologie permanente : Fabienne Swiatly

Par Florence Trocmé

A Amnéville
ils chuchotent
ils laissent des silences
ils laissent dire que
il faut dire que
ils font dire
ils parlent la bouche fermée
ils disent
ils disent
l’allemande
cette pute
diese hure
ils disent
die hure
ils parlent l’allemand malgré eux

Die deutsche frau
schön und jung
meine deutsche mutter
mein vater
werkarbeiter
le père
ouvrier de l’usine
chez de Wendel
arbeiter
ouvrier

Je ne sais pas dire l’allemand
je ne sais pas dire ne pleure pas
je ne sais pas dire weine doch nicht M
je ne sais pas dire
les mots qui rapprochent
je dis tu fais chier maman
je dis arrête
arrête de pleurer
y a rien à pleurer

Fabienne Swiatly, Sans voix, Stimmlos, Verlag im Wald / Éditions en Forêt, 2006, p. 17 & 18.

Note de l’auteur :
« Je n’ai pas conservé l’usage de la majuscule pour les noms communs allemands. Cela introduisait une trop grande distance avec le français.
En passant du français à l’allemand, je n’ai pas cherché à traduire le texte, mais à créer une deuxième profondeur de champ. »

Contribution de Sabine Bourgois
Note de lecture de Sabine Bourgois de Sans voix, Stimmlos

Bio-bibliographie de Fabienne Swiatly

Index de PoezibaoUne de PoezibaoSur simple demande à f.trocme@poezibao.com :
→ Recevez chaque jour de la semaine "l'anthologie permanente" dans votre boîte aux lettres électronique
ou
→ Recevez le samedi la lettre d’information, avec les principales parutions de la semaine sur le site (les abonnés à l’anthologie reçoivent automatiquement cette lettre)
• Merci de préciser "abonnement à l’anthologie" ou "abonnement à la lettre seule″


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Anthologie permanente : Robert Desnos

    Littérature Je voudrais aujourd’hui écrire de beaux vers Ainsi que j’en lisais quand j’étais à l’école Ça me mettait parfois les rêves à l’envers Il est possibl... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Claire Malroux

    Le poids du jour glisse comme un linge usé (ou même pas) des épaules simplement frotté à la peau les épaules un peu plus voûtées d’avoir porté un temps une ombr... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Francis Ponge

    En écho thématique à « La Pluie », texte tiré de Connaissance de l’Est de Claudel et publié hier dans cette "anthologie permanente" de Poezibao. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Gherasim Luca

    Ruiner les ruines m’offrait le seul moyen de parcourir invulnérable les ruines et seul le dynamitage perpétuel de l’édifice en plein effondrement pouvait... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Mauro Fabi

    Les ombres des hommes quand ils sortent de chez eux et vont travailler, toutes ces ombres qui s'obstinent à nous suivre comme un ciel plein de pluie, les... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : W.G. Sebald

    Trois extraits d’un triptyque poétique, D’après nature, sous-titré poème élémentaire, de W.G. Sebald, triptyque qui relate trois vies, celle du peintre Mathias... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : James Sacré

    Le monde au bord d’un lac parlait à mon poème Le lac Storrie fait un beau demi-cercle d’eau au bout d’un plateau, et s’appuie Contre les premières pentes... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 13853 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines