Magazine Cuisine

Un orage de grêle à Martillac sur Mirebeau

Par Cyril Dubrey
Un orage de grêle à Martillac sur Mirebeau
Cette nuit, vers 3h30 du matin, un violent orage de grêle s'est abattu sur Martillac, touchant des pieds de vignes de Mirebeau. La violence de la grêle, avec des grélons de près d'un centimètre de diamètre associée au fort cumul de pluie (25 ml en 15 minutes) ont abimé la végétation très fragile actuellement. Comme vous pouvez voir sur la photo, des têtes de rameaux sont sectionnées sous l'impact, des feuilles sont déchirées, retournées. La vigne souffre. Nous sommes passés traiter à dos (au pulvérisateur pneumatique de 25 kg) pour essayer de cicatriser les plaies végétales et se protéger au mieux des attaques des mildiou et autre oidium. Un travail pénible dans des sols détrempés, mais sauver la récolte nous demande cet effort. Ce soir, de nouveau, en voyant le ciel toujours aussi menaçant, nous voyons ce millésime 2009 aussi complexe, difficile et exigeant que les 2007 et 2008, tant la météo joue en notre défaveur !!! Est-ce un vilain jeu de mot, mais ce soir, c'est le dernier soir des fameux saints de glace, mais cette année, ce n'est pas la glace de la gélée, mais la glace formée par les grélons agglomérés qui nous a fait mal !!!!
Dans un autre registre, samedi 16 mai et dimanche 17 mai, nous serons au stand 5, espace quintessence, au 3ième salon de la revue des vins de France à Paris, au Palais Brogniart, Place de la Bourse, avec 200 autres vignerons de 10 h à 19 h. Vous pourrez y déguster Château d'Ardennes 2001, 2003 et 2005 ainsi que notre graves blanc 2007. Les millésimes 2000 et 2005 de Château Mirebeau vous y attendent aussi. Biensûr, toutes les dégustations doivent se faire avec modération !!!!Un orage de grêle à Martillac sur Mirebeau

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire