Magazine Cuisine

Cristal Roederer, ma première fois !

Par Marie Servagnat

Hier, nous avons enfin reçu une caisse de 6 bouteilles de Cristal, la célébrissime cuvée de la maison Roederer, connue pour être la plus chère au monde, et la plus prisée des peoples que l'on voit dans Voici ou Gala.
Pour moi qui n'avais jamais bu de Cristal Roederer, et vu la difficulté immense à se procurer une bouteille, l'occasion était trop belle.
J'ai donc mis en vente 5 bouteilles sur le site... et j'en ai dégusté la dernière en (très) petit comité.
Et bien, ce fut un moment magnifique, même si je pense que ce millésime 2000 gagnerait à vieillir encore quelques années en cave. Mais il ne faut pas faire la fine bouche, cela reste sans contestation possible un des meilleurs champagnes que j'ai bu, simplement on sent que le nez n'a pas atteint son plein potentiel, et qu'en étant encore un peu patient(e), la dégustation en serait encore sublimée.
Comme disait l'un des convives, le "Cristal Roederer c'est de la dentelle". Et effectivement tout est dans la finesse, la subtilité et l'élégance. C'est l'opposé des champagne vineux comme Bollinger, ici il faut un palais un tant soi peu connaisseur pour apprécier l'harmonie des arômes.
Assurément un beau moment, un champagne d'une complexité et d'une finesse rare, mais qui doit mûrir encore un peu. Enfin, d'un point de ve très personnel, ce n'est pas le genre de champagne que je préfère, mon goût allant plutôt vers des cuvées plus boisées et vineuses. Mais l'occasion de cotoyer le mythe était trop belle !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marie Servagnat 62 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines