Magazine Cuisine

J'ouvre le carnet

Par Vanessav
« Il faut un sacré courage pour entrer la première fois dans un restaurant inconnu, quand on y pense. Et je ne parle pas d’entrer dans un de ces restaurants hyper chic dans un pavillon traditionnel aux murs passés au brou, ni dans un de ces restaurants français qui vous refusent l’entrée si vous n’êtes pas en smoking-cravate.
Non, je veux parler d’entrer dans un de ces restos tout ce qu’il y a de plus banal. Enfin, « banal »…Les tenanciers n’apprécieraient sans doute pas qu’on traite leur établissement de « banal », mais je veux dire un de ces petits bistrots comme il y en a partout avec un plat du jour tel foie de porc à l’ail à la poêle à 680 yens, salade de tofu froid inclus, ou une de ces gargotes de soupe de nouilles ramen plus demi-portion de riz cantonnais à 600 yens. Ce genre d’endroit devant lequel, la première fois, vous vous posez la question : « Entrerai-je ? N’entrerai-je pas ? » (extrait de l'introduction, « Le gourmet solitaire » de Jiro TANIGUCHI et Masayuki KUSUMI)
IL y a longtemps, quelqu’un m’a prise par la main pour entrer dans une autre « cuisine »… les aliments n’étaient pas les mêmes, la digestion se devait d’être différente, la satiété était là mais pas la saveur. Je me suis enfuie, ai choisi d’autres voies, de renutrition mais aussi de compensation. IL a fallu encore quelques autres années pour que je reconnaisse que certains aliments, modes de cuisson et « à priori » pouvaient m’être « bénéfiques ».
Partie pour ne jamais revenir, je reviens pourtant pas à pas apprendre cet autre alphabet alimentaire, avec plus de rigueur, de connaissance, de patience, d’inventivité… une transmission revisitée.
J'ouvre le carnetJ'ouvre le carnet*mes assiettes de présentation (peintes par ma maman) dont j'aimerais me servir encore plus comme assiette de repas...
Si vous voulez rentrer dans ma cuisine c’est ici. Les recettes seront extrêmement familiales, sans fioriture ni talent. Je vous proposerais au fur et à mesure bien d’autres blogs de talentueux cuistots. Ici ce sera comme à la maison, comme un carnet de recettes, tâché, remis à l’ouvrage perpétuellement selon les autres dégustations, réadapté aussi avec à chaque fois des petites découvertes que je glane ici ou là. Une sorte de livre d’ « ingrédients et accommodements de sorcières en cuisine » que je voulais écrire depuis des années et aussi une sorte d’organiseur, entre le peu de temps à accorder à la préparation des repas et le bonheur de cuisiner, de découvrir de nouvelles saveurs et de renouer ou mettre en avant des ingrédients d’alimentation vivante.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vanessav 1186 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines