Magazine Culture

"Poezibao a reçu", n°90, dimanche 2 août 2009

Par Florence Trocmé

Cette rubrique suit l’actualité éditoriale et présente les derniers ouvrages reçus par Poezibao. Il ne s’agit pas de fiches de lecture ou de notes critiques et les présentations font souvent appel aux informations fournies par les éditeurs.


°Jean-Louis Giovannoni, Ce lieu que les pierres regardent, suivi de Variations, Pas Japonais, L’Invention de l’espace, Éditions Lettres Vives
°Jacques Basse, Visages de poésie, anthologie, tome 1, Rafael de Surtis éditeur
°Denis Emorine, Ces Mots qui font saigner le temps, éditions du Cygne
°Alain Richer, Chemins du monde carré, Editions des Vanneaux
°Jacques Abeille, d’Ombre, Éditions des Vanneaux

Notes détaillées sur ces livres dans la "suite de note"


•Jean-Louis Giovannoni
Ce lieu que les pierres regardent, suivi de Variations à partir d’une phrase de Friedrich Hölderlin, Pas Japonais, L’Invention de l’espace
Préface de Gisèle Berkman
Coll. Terre de Poésie, Éditions Lettres Vives, 2009
22 €
Poezibao a signalé cette semaine cette importante réédition de quatre livres de Jean-Louis Giovannoni devenus introuvables : Ce Lieu que les pierres regardent (1984), Variations à partir d’une phrase de Hölderlin (1989), Pas Japonais (1991) et L’Invention de l’espace (1992). Préface de Gisèle Berkman.
•Jacques Basse
Visages de poésie
Portraits crayon et Poèmes dédicacés
Anthologie Tome 1
Rafael de Surtis éditeur
25 € - site de Jacques Basse (nombreux exemples de portraits)
Jacques Basse depuis des années dessine des visages d’artistes et singulièrement d’écrivains et singulièrement de poètes. Il propose ici un recueil de cent dessins, de Max Alhau à Jean-Claude Xuereb, en passant par Jacques Ancet, Gabrielle Althen, Marie-Claire Bancquart, Claude Beausoleil, Pierre Bergounioux, Yves Bonnefoy, Bernard Chambaz, Michel Deguy, Philippe Jaccottet, Henri Meschonnic, Jacques Réda, Hélène Sanguinetti, James Sacré, et bien d’autres encore. Chaque portrait est accompagné d’une note manuscrite de l’auteur et d’un poème.
Exemples ici, avec Mathieu Bénézet, Pierre Oster et Jacques Réda, etc.
•Denis Emorine
Ces mots qui font saigner le temps
Poèmes à réciter en attendant la guerre
Préface de Armin Volkmar Wernsing
coll. Le Chant du Cygne, éditions du Cygne
10 € - site de l’éditeur
« La guerre, ce ne sont pas seulement des souffrances, la douleur, la mort et des chiffres, c’est avant tout la perte de la parole comme moyen de se situer dans un univers potentiellement, partiellement au moins, explicable, transparent et communicable. Les assassins ont en effet bouleversé le sens des mots.″ Le travail rend libre″ était l’inscription cynique du portail d’un camp d’extermination. La littérature, l’art en général, repose sur un fond de déception, de tristesse : le monde n’est pas comme il faut. Dans ce sens, toute œuvre poétique est l’utopie d’un monde en ordre ne serait-ce que parce qu’elle est forme. Elle est donc contradiction. C’est pourquoi le titre que Denis Emorine a donné au recueil est justifié. Aujourd’hui, après Auschwitz et en face de tant de tueries plus récentes, un poème doit faire mal, doit être une blessure saignante qui ne se ferme pas de sitôt. La douleur nous tient en vie. » (Extrait de la préface D’Armin Volkmar Wernsing)
•Alain Richer
Chemins du monde carré
coll. L’Ombellie, Éditions des Vanneaux, 2009
15 €
« Comment en pas penser à Alain Richer quand je lis cette proclamation surréaliste : un homme en marche est une cause libre ? car le poète Alain Richer fait de la marche qu’il pratique intensément le moteur essentiel de sa poésie. Et ce qui nous parvient de ces lieux mobiles où des paysages changeants confisquent son imaginaire, autant d’ailleurs que de ce monastère orthodoxe où fait halte souvent, c’est une voix neuve, sensible à l’extrême, inventive avec bonheur. » (Serge Wellens, dos du livre)
•Jacques Abeille
d’Ombre
encres de Pauline Berneron
coll. L’Ombellie, Éditions des Vanneaux, 2009
15 €
Ombre petite et noire dans le silence des rues
petite et noir dans la violence du soleil
ou dans la nuit informe
du désespoir étreint
pourquoi    Ombre

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Poezibao infos

    •mercredi 18 février 2009, Trouville-sur-Mer, Autour de Pierre Albert-Birot •vendredi 20 février, à partir de 18h30, Marseille, Ivan Messac •samedi 21 février,... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Poezibao Hebdo n° 46

    Cette lettre revient sur les principales publications de la semaine sur le site. •Cette semaine, Poezibao a reçu des contributions de Tristan Hordé, Alexandre... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Poezibao infos

    •vendredi 27 février, 20 h, Paris, Guy Goffette, Florence Pazzottu, •dimanche 1er mars 2009, Drancy, Hommage à Max Jacob •mardi 3 mars 2009, Paris, Palabres... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Poezibao infos

    •du 1er février au 15 mars, Paris, La Trafiquante •jeudi 26 février, Nantes, Antoine Dufeu, Jérôme Gontier et Étienne Faure •vendredi 27 février, Rennes,... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • "Poezibao Hebdo" n° 47

    Semaine du samedi 21 au samedi 28 février 2009 Cette lettre revient sur les principales publications de la semaine sur le site. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Poezibao infos

    mardi 3 mars, Paris, Emmanuel Moses mercredi 4 mars, Rennes, Bernard Bretonnière et Patricia Nolan vendredi 6 mars, Bruxelles, Jean-Pierre Bobillot vendredi 6... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Poezibao infos

    mardi 3 mars, Paris, Jean-Michel Espitallier samedi 7 mars, Strasbourg, André Markowicz lundi 9 mars, Paris, Ophélie Jaësan vendredi 13 mars, 19h, Paris,... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 13853 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines