Magazine Cuisine

Vénus + Bacchus = ...

Par Oenotheque

Ségolène Lefèvre : Les femmes & l’amour du vin.

Si la place des femmes dans le monde du vin n’est aujourd’hui plus remise en cause, il n’en a pas toujours été ainsi. Vénus a souvent été tenue éloignée de Bacchus. Pour que les mentalités commencent petitement à évoluer, il aura fallu quelques réussites éclatantes de jeunes veuves que le destin a conduit a reprendre les rênes du domaine tenu par feu leur mari. Françoise de Sauvage d’Yquem, Louise Alexandrine Pommery, Barbe Nicole Cliquot ont amené leurs vins aux sommets et ont ainsi ouvert une voie de moins en moins étroite pour les femmes vigneronnes. Ce qui est vrai à la vigne et au chai l’est également pour la vente ou la sommellerie, où les femmes accèdent de plus en plus, et avec un talent justement remarqué, à des fonctions traditionnellement masculines.

Richement documenté, le livre de Ségolène Lefèvre propose une analyse mythologique, historique et sociologique très fine de tous les mécanismes qui ont, au fil des âges, tour à tour écarté ou au contraire ramené les femmes au vin. Et cela au travers de trois grandes thématiques : faire, servir et boire le vin. Trois domaines où les tabous religieux, les interdits moraux et les aprioris machistes ont souvent cantonné les femmes dans des rôles secondaires, quand elles avaient seulement le droit de jouer un rôle … Et le marketing de vins dits « féminins » n’est que le dernier avatar du sexisme en la matière.

Un autre intérêt de l’ouvrage réside dans le fait de donner la parole aux actrices de cette évolution, à des femmes connues et reconnues dans le monde du vin : Christine Valette (Château Troplong-Mondot), Clotilde Davenne (Domaine les Temps Perdus), Iris Rutz-Redel (Domaine de Lisson), Béatrice Cointreau (by BC), Corinne Hennequin (L & Vin), Jancis Robinson (JancisRobinson.com) et bien d’autres. Il redonne à la femme sa juste place dans le monde du vin : une place centrale partagée avec l’homme. Car comme le conclue si bien Ségolène Lefèvre, « l’amour et la culture du vin ne sont ni masculins, ni féminins, ils sont bien au-delà des querelles sexistes ».

Vénus + Bacchus = ...

Les femmes & l’amour du vin. Ségolène Lefèvre. 184 pages. Editions Féret. 2009. 19 €.

Voir également le blog très riche de Ségolène Lefèvre : Boire et manger, quelle histoire !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Oenotheque 733 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines