Magazine Cuisine

Trois millésimes du Château Cornélie

Par Daniel Sériot

Patrick Grisard, dont les vins sont distribués par le caviste-négociant GVF à Saint Emilion nous a proposé une dégustation de ces trois premiers millésimes. Franck, Christophe,qui a préparé la dégustation, se sont joints à moi, pour cette analyse qui s’est déroulé sur une heure et demie. Même si le 2007 est le plus élégant parmi ces trois vins, avec des tannins les plus fins, et semble donc le plus abouti, il n’a pas la meilleure note, car il est limité par le millésime en notation absolue. Il faut néanmoins signaler la progression constante de la propriété, avec le temps. Il sera particulièrement intéressant de goûter le millésime 2009 qui a vu la mise en place de la biodynamie

Cornélie 2005

La robe est profonde à reflets violine à pourpre, l’olfaction est nette et assez soutenue avec des arômes de cerises, de cassis écrasé, de réglisse et des notes de chêne, l’attaque est ronde , les tannins sont assez enrobés, ce qui donne dans un premier temps une sensation de moelleux, le vin se structure avec davantage de fermeté dans la trame tannique, le centre est plein assez charnu et fruité, la finale est fraîche, d’une bonne persistance, épicée, avec du fruit, mais une tannicité toujours un peu ferme : noté 15+

Cornélie 2006

La robe est soutenue à profonde, avec des reflets de couleur sanguine, le nez est expressif avec des parfums qui associent avec élégance des arômes de fruits variés (cerises et myrtilles écrasées) et ceux du merrain et du café, le tout finement épicé. De la souplesse, dès l’attaque avec une trame tannique, aux grains plus fins et plus arrondis, que celle du 2005, un milieu de bouche parfaitement charpenté, souligné par des fruits mûrs et frais, la finale , un peu tannique est persistante, juteuse, bien équilibrée et fraîche : noté 15,5

Cornélie 2007

La robe est soutenue avec un liseré de couleur violine au bord du verre, le nez un peu discret mais précis évoque la mûre, la cerise, le café, le chêne, la réglisse et les épices douces. De la finesse et une chair délicate dès l’attaque, le tannins offrent un grain fin au toucher velouté, le vin se développe dans une bonne continuité, les fruits sont frais et salivants, le centre est sans faiblesse, mais le corps est plutôt svelte, la finale est légèrement plus tannique, et un peu plus ferme dans le toucher, la persistance est bonne, les fruits frais sont associés aux épices ( poivre), avec une petite note végétale en ultime sensation. Noté 15


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Château du Bloy

    Château Bloy

    Bertrand nous présente 2007, 2008 et 2009. Miam ! Les vins sont typés et bâtis pour accompagner la nourriture, toutes les nourritures, avec le Montravel blanc... Lire la suite

    Par  Laurent Baraou
    CUISINE, LE VIN
  • Château de Pressac : monumental !

    Château Pressac monumental

    Lorsqu'on choisit de passer hors des sentiers battus et emprunte la petite route de campagne allant de Saint Emilion à Castillon la Bataille (via Saint Etienne... Lire la suite

    Par  Eric Bernardin
    CUISINE
  • Jonquières, château et dépendances

    Jonquières, château dépendances

    - "Et qu'est-ce qui vous a donc amené à Jonquières?" s'enquit la petite dame dijonnaise venue se ressourcer dans son pays natal et prendre, entre autres, des... Lire la suite

    Par  Olif
    CUISINE
  • Château PEYGUEROL

    Château PEYGUEROL

    Voici le vin servi avec la salade de seiches (catégorie : qd papoune cuisine). Terre de vignes depuis des temps immémoriaux, le Château de Peyguerol a suscité a... Lire la suite

    Par  Sl88
    CUISINE, RECETTES
  • Trois chocolats

    Trois chocolats

    Voici la suite de mon Week End avec Marip, et le menu du dimanche... Vous connaissez sûrement déjà cette recette de Trois Chocolats, c'est une recette Demarle... Lire la suite

    Par  Sorcilili
    CUISINE, RECETTES
  • Cornélie : une belle histoire de solidarité (sans oublier la picole !)

    Cornélie belle histoire solidarité (sans oublier picole

    C'est l'histoire d'un gars qui trime dur dans les vignes depuis son adolescence. Qui a réussi à devenir régisseur d'un beau domaine du Médoc à force de... Lire la suite

    Par  Eric Bernardin
    CUISINE
  • Le gâteau château fort

    gâteau château fort

    Il y a quelques jours c'était l'anniversaire de mon neveu : 3 ans ! Et pour cette occasion j'ai eu à réaliser mon premier gâteau d'anniversaire d'enfant. Pas... Lire la suite

    Par  Verob03
    CUISINE, RECETTES

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines