Magazine Cuisine

Septembre au potager ou la qualite de la terre au potager en carres

Par Ckned

En inaugurant ma rubrique "Mon petit coin de potager", je m'imaginais pouvoir vous montrer régulièrement à quoi ressemble mon jardin et surtout mon potager. Et puis les mois ont passé, la première année de ce nouveau potager m'a moins convaincue que mon premier jardin dans notre ancienne maison.

La principale raison de ce semi échec est le manque de qualité de la terre que nous avons installée dans le potager en carrés. Au lieu de mettre un bon terreau biologique, à base d'or brun, nous avons mélangé de l'or brun à de la tourbe et du fumier de cheval. Malgré un enrichissement régulier en compost, mes légumes ne s'y sont pas développés comme ils auraient dû, loin de ce que j'ai obtenu il y a 2 ans dans mon premier potager.

S'il y a bien un domaine où il ne faut pas lésiner dans un potager en carrés, c'est la qualité de la terre, n'hésitez pas à investir, sinon vous le regretterez amèrement comme moi. Il y a quelques semaines, j'ai ré-investi dans des sacs d'or brun et enrichi la terre de mon potager, les effets bénéfiques s'en sont fait tout de suite sentir, les légumes qui se développaient lentement, ont connu une belle croissance depuis. J'espère maintenant que le beau temps que nous avons en ce moment, continuera encore quelques temps pour laisser le temps aux tomates de se développer et de mûrir, aux poivrons et piments de grandir également. Croisons les doigts, j'ai remis les pieds de ces derniers sous cloche pour leur faire bénéficier de plus de chaleur. Regardez toutes ces fleurs, ça serait dommage de ne pas en profiter, mais j'ai peu d'espoir, avouons-le.

Chou poiree piment

Les fenouils sont encore balbutiants, je les trouvais maigrichons mais à voir ceux de la fête des plantes de Saint Jean de Beauregard, j'ai été rassurée. Les miens et ceux vendus ce jour-là étaient au même stade.

Fenouils

Dès que les légumes d'été seront enlevés, j'enrichirais toutes mes parcelles pour bien préparer ma terre pour l'an prochain et bien améliorer la qualité de mes récoltes.

Si les légumes d'été n'ont pas été suffisamment au rendez-vous, les légumes d'automne promettent mieux, les choux chinois ont l'air de bien partir, les pieds de poirée grandissent aussi, les premiers épinards sortent leur nez de terre, ne manque que les navets de Croissy qui boudent encore à mon grand étonnement.

Je vous ai mis à jour le fichier excel que je tiens sur les récoltes et les gains estimés de mon potager (sur la base des fruits et légumes bio vendus dans mon supermarché). Depuis le mois de Février, j'en suis à 475€ de récoltes. Près de la moitié de cette somme est obtenue grâce aux arbres fruitiers déjà existants dans mon jardin, mes 5 pruniers, mon pommier, cerisier, noisetier sans parler de l'immense pied de rhubarbe. Les fruitiers que j'ai planté moi-même à l'automne dernier devraient produire correctement à partir de l'année prochaine et nous régaler en mûres, myrtilles et framboises, même si pour les framboises, nous avons déjà commencé un peu, regardez !

Framboises

Sur ce, je vous laisse retourner à vos jardins, balcons ou jardinières, tout en gardant à l'esprit que c'est en se trompant qu'on apprend et que le jardinage est avant tout un plaisir sain !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ckned 581 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines