Magazine Environnement

Chanterelle ou girolle

Publié le 24 septembre 2009 par Faunus

Chanterelle en tube

Chanterelle en tube

Chanterelle

Chanterelle est un nom générique donné aux champignons du genre Cantharellus. Il est cependant parfois utilisé pour désigner une espèce particulière, par exemple la chanterelle en tube, ou la girolle, décrite ci-dessous. Au Canada, ce nom désigne également Gomphus floccosus

Girolle

Chanterelle
La chanterelle (Cantharelluscibarius) ou girolle, girole, chevrette, roussotte, jauniré (dans lesVosges), ou même gallinace, est un champignon basidiomycète de la famille des Cantharellaceae, l’un des champignons les plus connus et appréciés.

Elle se trouve de la fin du printemps au début de l’automne sous les arbres feuillus (en plaine) et également sous les conifères en montagne (mi-juillet à octobre au Québec). Ayant une couleur jaune orangé plus ou moins pâle et un chapeau convexe, elle a la forme d’un entonnoir.

Girolles en automne

Sa chair est ferme, épaisse, blanc crème à jaune pâle, d’odeur fruitée et de saveur douce. Telles sont les principales caractéristiques de ce champignon qui pousse rarement seul.

Elle peut être confondue par le profane avec la fausse girolle ou chanterelle orangée (hygrophoropsisaurantiaca) qui pousse principalement sous les résineux, qui est également considérée comme comestible par certains auteurs mais présente une chair plus molle et moins savoureuse que la vraie.

Il y a peu de risque de la confondre avec le clitocybe de l’olivier (omphalotusolearius), vénéneux, mais il faut se rappeler que la girolle possède des « plis » et non des lamelles, qu’elle pousse à terre, parfois en groupes ou en rond de sorcière mais jamais en touffes, tandis que le clitocybe de l’olivier vient sur les souches où il forme d’importantes touffes.

Parlons cuisine…

Comment les choisir ?

Chapeaux et pieds fermes et sans tache, secs ou veloutés au toucher, sans aucune viscosité.

Comment les nettoyer ?

girolle

Couper la base terreuse des champignons et les parties les plus abîmées. Nettoyer délicatement, brosser dessus et dessous, gratter avec la pointe d’un couteau car les girolles ne se lavent pas : elles absorberaient le liquide et perdraient du goût.
Essuyer les chapeaux à l’aide d’un linge humide et d’un pinceau.

Comment peut-on les cuisiner ?

Les passer à la poêle (un peu de beurre ou d’huile) jusqu’à ce que leur eau se soit évaporée. Assaisonner avec sel, poivre, ail et persil.
Les girolles sont également utilisées comme garniture d’omelettes ou d’oeufs brouillés, ou pour accompagner du lapin, du veau, du gibier. On peut les manger crues, marinées dans une vinaigrette aux fines herbes.

Conservation Peut-on les conserver ?

Très fragiles, elles se conservent 2-3 jours au réfrigérateur.

On peut les conserver dans le vinaigre ou les stériliser.

Santé, régimes…

Les propriétés de la girolle ou chanterelle

Très peu calorique, riche en vitamines E, D et, surtout celles du groupe B, oligo-éléments (sélénium, potassium, fer), des hydrates de carbone. Leurs fibres aident au bon fonctionnement de l’intestin.

cache-cache-avec-les-girolles

Source : Wikipédia / Supertoinette

Tags:automne, champignons, chanterelle, cuisine, girolle, montagne, plaine, printemps

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Faunus 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine