Magazine Poésie

Le miroir me dit (Goethe)

Par Arbrealettres

Le miroir me dit (Goethe)


Le miroir me dit: je suis belle!
Vous dites que vieillir est aussi mon sort.
Devant Dieu tout doit subsister éternellement,
Aimez-le en moi pour ce moment.

***

Der Spiegel sagt mir: ich bin schön!
Ihr sagt: zu altern sei auch mein Geschick.
Vor Gott muss alles ewig stehn,
In mir liebt ihn, für diesen Augenblick.

(Goethe)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Malin Plaisir (Goethe)

    Malin Plaisir (Goethe)

    Sous la forme d’un papillon Je vole, après mon dernier souffle, Vers les lieux que j’ai tant aimés, Ces témoins de plaisirs célestes: Sur les prairies, au bord... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Au sommeil (Goethe)

    sommeil (Goethe)

    Toi qui, de tes pavots, enchaînes Les yeux mêmes des Dieux et mênes Souvent des mendiants au trône Et des bergers près d’une belle, Ecoute: Je ne te demande Rie... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Excuse (Goethe)

    Excuse (Goethe)

    A la femme tu fais son procès: elle irait toujours d’un homme à l’autre! Ne la critique pas: c’est d’un homme constant qu’elle poursuit la quête ***... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Chant des esprits au-dessus des eaux (Goethe)

    Chant esprits au-dessus eaux (Goethe)

    L’âme de l’homme Ressemble à l’eau: Venant du ciel, Montant au ciel, Devant descendre Sur terre encore, Changement éternel. Le pur filet jaillit De la paroi... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • L’amour, la rosée, les fleurs et la jeunesse (Goethe)

    L’amour, rosée, fleurs jeunesse (Goethe)

    “Pourquoi suis-je éphémère, ô Zeus?” voilà ce que demandait la beauté. “Mais”, répondit le dieu, “c’est l’éphémère et lui seul que j’ai fait beau”. Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Blesser un coeur aimant (Goethe)

    Blesser coeur aimant (Goethe)

    Blesser un coeur aimant et se trouver contraint de garder le silence: Les tourments ne pourraient être plus acérés qu’invente Rhadamante. Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Le véritable amour (Goethe)

    véritable amour (Goethe)

    Le véritable amour est celui qui toujours reste égal à lui-même, Qu’il se voie accorder toute chose ou se voie refuser toute chose. Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine