Magazine Poésie

Fragments (Jean Dypreau)

Par Arbrealettres

Fragments (Jean Dypreau)


Le Caméléon
Face à l’arc-en-ciel
Il s’exerce

Le Cygne
Il entre la tête
Dans son miroir

Le Mouton
Il va flairer
Aux mains de la fileuse
Un peu de son passé

L’Aigle
Il regarde toujours plus haut
Il a peur du vertige

La Taupe
Dès ma naissance
Mes parents m’appprirent
A m’enterrer

Les Hippocampes
Aux kermesses de la mer
Il y a des hippocampes

(Jean Dypreau)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La Tour (Jean Joubert)

    Tour (Jean Joubert)

    La Tour Dans tes rêves tu as longtemps gravi une muraille à l’intérieur d’une tour, un escalier de plus en plus étroit puis rien que des fissures où... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • La trace (Jean Joubert)

    trace (Jean Joubert)

    La trace Approche de ta main la feuille blanche: brume étale sur la prairie, plaine de neige où va s’inscrire le pas de l’errant, le sillage de sa fatigue, ou... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Bouche blessée (Jean Joubert)

    Bouche blessée (Jean Joubert)

    Bouche blessée craint les embûches les ruches les baisers (Jean Joubert) Illustration: Josette Mercier Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • L’Echiquier (Jean Joubert)

    L’Echiquier (Jean Joubert)

    L’Echiquier Je suis seul sur l’échiquier de la cour, ni cavalier, ni roi, mais le fou. La main du joueur hésite entre les tours. Je fais trois pas, je déserte l... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Oiseau noir (Jean Joubert)

    Oiseau noir (Jean Joubert)

    Oiseau noir, oiseau du temps, ton ombre est un oiseau blanc dont l’aile épouse ton aile. Et la fugue que vous faites de vos grâces accordées creuse un espace... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Objets (Jean Joubert)

    Objets (Jean Joubert)

    Objets On cherche en vain dans la nuit des soupentes le couteau disparu, la mince lame qui partageait la tendresse du pain. Puis c’est le pain qui fait défaut. Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • L’Aube (Jean Joubert)

    L’Aube (Jean Joubert)

    L’Aube Plaisir ou paresse et l’ennui brusqué du sort qui nous presse aux traîtres bosquets. Suis-je le chasseur dont l’arme s’apprête ou l’ombre de la peur au... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine