Magazine Poésie

Douceur de prier (Georges Schehadé)

Par Arbrealettres

Douceur de prier (Georges Schehadé)


Douceur de prier
- Pareille à la jeune fille
Qui ne connaît son âge que par souvenance
Ne contemplant qu’une longue étoile de Padoue

(Georges Schehadé)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Jean-Pierre Georges

    est né le 8 avril 1949. Après avoir publié des livres de poèmes en vers dans lesquels de suite un pessimisme jaune se faisait entendre, ce poète, lecteur de... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Quelle douceur c’était (Guillevic)

    Quelle douceur c’était (Guillevic)

    Quelle douceur c’était, Ces amours qui naissaient Aux tournants du sommeil. Mais les bêtes veillaient, Regardaient et prenaient. Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Retour (Georges Schehadé)

    Retour (Georges Schehadé)

    Si Jamais tu reviens en terre natale A pas lents comme un cheval dont le soir accroît la fatigue Oh va dans ce jardin Retrouver la rose méconnaissable Le... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Je cherche (Georges Jean)

    cherche (Georges Jean)

    Je cherche Vers l’automne Vers l’enfance Je prends cette pomme Comme un rouge soleil J’écoute un seul oiseau qui déchire l’ombre Et la main de dentelles ouvre l... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • … Je sais (Georges Duhamel)

    sais (Georges Duhamel)

    … Je sais qu’on peut aimer Dans l’eau courbe et miraculeuse des prunelles Plus de ciel qu’entre les maisons. (Georges Duhamel) Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Les poètes (Georges Jean)

    poètes (Georges Jean)

    Les poètes ont derrière les yeux Les ravages noirs de l’espace Ils marchent et serrent les dents Ils ne sont pas où ils sont Ils survivent. Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Le passé (Georges Jean)

    passé (Georges Jean)

    Le passé La pluie Dans le bois du portail une marque est restée Des cris demeurent dans les pierres Le jardin est immobile sous l’été Mon visage d’enfant... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine