Magazine Focus Emploi

Quelle définition du xRM ?

Publié le 22 mars 2010 par Eric Blanche
Le terme xRM devient de plus en plus présent dans les plaquettes des éditeurs CRM : ils se sont rendus compte que bien des projets leur échappaient parce que les clients utilisaient des développements spécifiques ou des projets de portail pour construire des outils de mise en relation et d'historisation des échanges.
xRM veut dire que les principes et les outils CRM (ou GRC pour Gestion de la Relation Client) peuvent être appliqués à bien d'autres domaines que la relation client. Les mêmes outils peuvent permettre de suivre les relations avec des partenaires, des prescripteurs, des patients, des citoyens, des élèves, des candidats , etc ...
Sur ce plan, la solution de Microsoft est l'une des mieux positionnées puisque son modèle de données est très souple et que chaque ajout d'un champ ou d'un objet Métier (patient, élève, école, fond de commerce, projet immobilier...) est automatiquement répercuté sur toutes ses fonctionnalités dont les menus, l'import/export, la recherche avancée, l'intégration dans des workflows, la fusion et le publipostage, le reporting, les web services et la gestion des droits.
Personnellement, en ce qui concerne le xRM, ce qui me semble être les deux atouts de cette solution comparée aux autres, c'est tout d'abord la possibilité de créer de multiples relations entre tous ces objets Métier (relation de 1 à N et de N à N) et la capacité multi-instance du serveur applicatif pour mutualiser plusieurs projets sur une même plateforme.
D'où la petite vidéo conçue par Microsoft, l'année dernière :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire