Magazine Poésie

Le pélican de Jonathan (Robert Desnos)

Par Arbrealettres
Le pélican de Jonathan (Robert Desnos)


Le Capitaine Jonathan,
Etant âgé de dix-huit ans
Capture un jour un pélican
Dans une île d’Extrême-orient,

Le pélican de Jonathan
Au matin, pond un oeuf tout blanc
Et il en sort un pélican
Lui ressemblant étonnamment.

Et ce deuxième pélican
Pond, à son tour, un oeuf tout blanc
D’où sort, inévitablement
Un autre, qui en fait autant.

Cela peut durer pendant très longtemps
Si l’on ne fait pas d’omelette avant.

(Robert Desnos)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (3)

Par Cochonfucius
posté le 11 mars à 16:46
Signaler un abus

Le Capitaine Piaf-Tonnerre, Étant presque sexagénaire Capture un jour un lézard vert À la lisière du désert.

Le lézard vert de Piaf-Tonnerre Pondit un oeuf dans l'aube claire ; Il en sortit un lézard vert Qui lui ressemblait comme un frère,

Et ce deuxième lézard vert Pond, à son tour, un oeuf tout vert D'où sort, sans aucun commentaire,

Un autre, au geste similaire.

Cela peut durer tout l'hiver Ou même, autant que l'univers.

Par khoukhita
posté le 17 décembre à 13:03
Signaler un abus

**tozzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz


Par noahnyce
posté le 06 octobre à 13:41
Signaler un abus

cccccccccccccccccccccccccccccceeeeeeeeeeeeeeeeSSSSSSSSSSSSSSSS cooooooollllllllllllllll

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine