Magazine Poésie

SAPHIR (Jacques Lacarrière)

Par Arbrealettres
SAPHIR (Jacques Lacarrière)


SAPHIR

Par l’étoile captée dont tu retiens le feu,
l’azur où tu détiens les alcyons de lumière,
tu dis l’alaude bleue des ères
où le jour chante,
tu dis le ciel tombé avec les premiers anges.
Ne meure, mémoire de l’Astre.
Demeure, Foudre enclose en ton feu pacifié.

(Jacques Lacarrière)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine