Magazine

zohea developpe ses propres prologiciels

Publié le 31 janvier 2008 par Alex Ruben

Arnaud Beldame en charge de la recherche et développement

1) Comment êtes vous arrivé dans l’aventure Zohéa ?

Tout d’abord je suis arrivé dans cette aventure dès les premières heures de ce projet. ZOHEA étant une société familiale à organigramme horizontal les compétences de chaque membre du cercle familial sont utilisées. Lorsque j’ai été contacté pour orienter l’équipe dirigeante vers un système de caisse points de vente, je me suis rendu compte du faible choix et du fort coût de ces prologiciels. C’est avec ce constat que je me suis décidé à créer le secteur R&D de ZOHEA. J’ai alors conçu MicknoGestion1 comme logiciel de caisse qui fonctionne tous les jours depuis maintenant plus de deux ans.

2) Etes vous un professionnel du e commerce ou de la distribution en général ?

Pas du tout, même si je suis en dernière année de l’ESIEA, une école d’ingénieur en Informatique Electronique et Automatique. Florent Despreaux (chargé de projet) et moi même avons décidé de créer Zohéa.com afin d’ajouter un deuxième point de vente.

3) Quel a été votre rôle sur le projet ZOHEA, puis sur le projet www.zohea.com ?

J’ai en charge le secteur R&D, où j’ai développé MicknoGestion1 (logiciel de caisse), Zohéa.com et MicknoGestion2 (logiciel de gestion de site web marchand)

4) L’univers internet est il votre domaine de prédilection ?

Pas tout à fait, en effet j’ai participé deux années de suite à la coupe de France de robotique.

5) Aviez vous connu d’autres expériences online avant www.zohea.com ?

Auparavant mon expérience dans le secteur était limitée au fanzine avec des réalisations dans le domaine du web amateur et plus précisément sur une série télé. Cependant rien de comparable en termes de fréquentations avec www.zohea.com et un univers très éloigné du jeu, du jouet ou encore de l’enfant.

www.zohea.com c’est aujourd’hui 3000 à 4000 visiteurs jour avec des piques pendant la saisonnalité pouvant atteindre 6000 à 8000 visiteurs !!!

www.zohea.com c’est également un magasin de vente en ligne proposant 1800 références de jeux et de jouets et autres articles au détail de l’univers enfant.

6) Pourquoi avez vous fait le choix de la recherche et développement à 100% alors que des solutions complètes existent sur le marché du prologiciel ?

Je ne vois que deux raisons ; la première n’est pas négligeable c’est le prix, et la deuxième, c’est qu’en développant soi même ses applications, on peut avoir du sur mesure.

7) Aujourd’hui, votre suite logiciels est elle aboutie ?

Je pense que oui, en effet, je suis actuellement en train de développer MicknoGestion3 qui va permettre de gérer une centrale d’achat, plusieurs points de vente avec plusieurs vendeuses par magasin et un site internet. Une application nomade est également en projet.

8) Vos prologiciels sont ils compatibles avec d’autres domaines d’applications ?

Ma suite MicknoGestion3 permet de vendre n’importe quels produits avec autant de points de vente que l’on veut.

9) Quel avenir pour votre suite, peut-on imaginer sa commercialisation dans un futur proche ?

Pourquoi pas, une fois que la suite sera en service et éprouvée chez ZOHEA.

10) Quels développements à venir pour www.zohea.com ?

Dans un futur proche, la gestion des stocks en temps réel et ensuite l’interactivité avec nos clients concernant le contenu du site le tout dans la mouvance web.2.

1) Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai débuté ma carrière comme manager pour une enseigne nordique de la grande distribution française dans le secteur des nouvelles technologies et de la photo.J’ai en effet attrapé le virus Ntic très tôt. Pourtant, diplômé de l’enseignement supérieur dans la filière commerciale option agro alimentaire, rien ne me prédestinait à l’univers numérique.

Séduit par l’engouement général pour ce marché très prometteur, j’ai ensuite choisi la distribution spécialisée télécom fixe mobile à travers un grand groupe situé dans le sud de l’hexagone propriétaire d’une flotte de plusieurs centaines de succursales mais également grossiste et réparateur agréé des plus grandes marques de mobiles.

Puis, le marché m’a propulsé vers de nouvelles aventures : le distributeur du premier opérateur privé du pays.

Au tout début comme animateur régional du réseau boutiques multi opérateurs puis très vite vers le business to business.Le taux d’équipement aidant, le marché est arrivé à maturité et c’est le moment que j’ai choisi pour m’orienter dans la distribution de vitrage automobile.

2) comment passe t’on de l’automobile au jouet ?

C’est simple, chacun d’entre nous a son entourage constitué par les membres de sa famille, ses amis, ses collègues. On appelle cet ensemble le réseau.

Dans mon cas, il est constitué essentiellement par des individualités gravitant autour des domaines du commerce, du multimédia et l’entreprenariat. Tout cela donne forcement un terreau favorable à l’émulation, au goût des affaires, à l’amour pour l’entreprise et à l’envie de relever les défis.

Je fais parti de ceux qui pense que le monde nous appartient, que rien n’est impossible et qu’il suffit de vouloir pour pouvoir.

En 2004, sous l’impulsion de mon épouse, notre famille a créé une société de vente au détail de jouets, de jeux mais aussi d’articles concernant l’univers enfant.

Dans la foulée, le premier point de vente a été ouvert dans le centre ville de la cité impériale de Compiègne sous l’enseigne commerciale ZOHEA.

Alors, quand nous avons étudié la possibilité d’ouvrir d’autres succursales, j’ai émis l’idée de privilégier un commerce dont la clientèle ne serait plus locale mais nationale voire internationale, ouvert 7 jours sur 7 et 24h sur 24h, avec la possibilité d’élargir notre gamme de produits sans limites.

L’idée paraissait à l’époque utopique tant sur le plan budgétaire que sur le plan de la connaissance du E-commerce.

Cependant, j’ai la particularité d’aimer relever les défis et plus ils sont difficiles à relever et plus cela me motive.

Il faut savoir que zohea.com a ouvert ses pages au grand public en novembre 2005,mais qu’auparavant il a existé dans mon esprit puis sur papier à travers des scripts.

Au total, il aura fallu patienter 3 ans pour livrer la version 1.0 de www.zohea.com

La première année a été sionisme de sourcing et d’observation, je me suis beaucoup inspiré de ce qui se fait outre atlantique dans l’esprit "family corporate".

La partie réflexion, rédaction de la charte graphique et choix de l’ergonomie a quant à elle fait l’objet de nombreux échanges et de réunion avant d’aboutir au résultat final.

Le site a même existé sous les versions 1.1 et 1.2 avec une charte graphique complètement différente.

3) Sur le plan commercial quelles ont été vos priorités ?

Il est clair que les expériences riches et variés que j’ai pu connaître ces 10 dernières années m’ont influencé mes choix.

C’est ainsi que dans nos fondamentaux, vous pourrez retrouver une offre centrée autour du client, des services étendus simples d’utilisation et packagés, la recherche d’une gestion des coûts optimisé, d’une rentabilité maximum.

La gratuité des frais de ports à partir d’un certain montant et ce que ce soit une voiture à pédale, un doudou ou d’une armoire de chambre d’enfant est apparut comme une évidence à nos yeux.

La fidélisation de nos clients par la mise en places de remises grâce au club VIP, l’interactivité ZOHEA/ client à travers nos formulaires de contact et de suggestions, le confort grâce à la possibilité d’avoir ses cadeaux emballés gratuitement.

Plus l’offre est simple et plus vous avez de chances de séduire le plus grand nombre.

4) Quels ont été vos choix techniques ?

De nombreux pro logiciels dédiés au e commerce et à l’administration de web marchand sont proposés aux chargés de projet, couvrant des besoins aussi divers et variés que la gestion des stocks, les statistiques, un CRM et bien plus encore.

Cependant, nous la chance d’avoir dans nos rangs Arnaud Beldame, notre chef du département recherche et développement (seul et unique membre de son équipe) qui a su développer une suite pro logiciel sur mesure pour ZOHEA boutiques et www.zohea.com

Pour vous donner une idée du défi relevé par Arnaud, c’est un peu comme si un transporteur routier choisissait de créer son propre camion pour tracter sa remorque.

Plus que la fierté de disposer d’un système propriétaire, c’est surtout la satisfaction d’avoir une solution ouverte à l’évolution de notre métier et de nos besoins.

En effet, il est très facile d’acheter des logiciels et des applications du marché mais l’homogénéité de l’ensemble peut s’avérer fragile voir même instable à long terme.

Dans le meilleur des cas, vous vous en sortez avec un surcoût lié à l’intégration.

Pour la partie web, nous ne voulions surtout pas d’une architecture classique.

5) Quelle a été votre stratégie marketing ?

Nous avons privilégié le référencement naturel par un travail de fond, rigoureux et précis que nous avons confié à des spécialistes de la question.

Nous avons ensuite essayé un certain nombre de plates formes d’affiliation pour n’en retenir qu’une avec laquelle nous développons un partenariat sur le long terme et pour finir une politique d’achat de mots clefs très ciblée via la plate forme google adwords.

6) Comment avez vous construit votre équipe ?

Pour la partie recherche et développement, programmation et administration, comme évoqué précédemment dans ces lignes, nous avions déjà en interne les compétences au travers d’Arnaud qui a lui seul a pu réaliser le travail d’une équipe de 3 ou 4 ingénieurs.

Pour le reste, nous avons complètement externalisé notre recrutement via des partenaires sous traitant et pointu dans leur domaine, nous permettant au passage de réduire les coûts au minimum vital.

Notre politique est d’engager le moindre euro dans des investissements amortissables rapidement et sans contraintes contractuelles dans le temps et de ne pas hésiter à payer le prix adapté pour avoir les meilleurs interlocuteurs.

C’est ainsi que, par exemple, nous avons choisi la solution Sogénactif, la plate forme de paiement sécurisé par Atos origin de la société générale, ou encore la société OVH leader de l’hébergement professionnel pour notre serveur dédié.

7) Quels sont pour vous les écueils à éviter lors du lancement d’un site dédié e commerce ?

Les acteurs du marché sont nombreux et la tentation est grande.

Il est impératif d’observer un round d’observation et de se documenter sur les webzines et les forums spécialisés.

Les budgets engagés sont importants et si vous ne prenez pas garde vous pouvez très rapidement dilapider vos moyens.

Les exemples de web marchands ayants étés très exposés et ayants disparus font légions.

Pour ceux d’entre nous qui pourraient croire qu’il est facile de se lancer sur toile, je tiens tout de suite à les mettre en garde et notamment contre les offres tout compris.

Comme tout marché émergeant, il y a un temps pour la conquête et un temps pour la concentration puis le maintient.

Le temps de la ruée vers l’or est révolue, aujourd’hui les purs Player sont rachetés par les clicks and mortar (dernier exemple gros bill et Auchan) les outils de recherche ont eux aussi connu leurs lots de rapprochements, l’outil d’acquisition d’information est devenu une machine à faire du cash. La toile est devenue une gigantesque galerie marchande où les places sont très chères et où les premières pages sont réservées aux plus puissants.

La démarche e marketing est devenue une science très pointue et sélective.

Là encore, il faut éviter de mettre tous ses œufs dans le même panier, en confiant l’intégralité de la tâche à une agence ou une plate forme.

8) Quel avenir pour zohea.com ?

De nombreux projets subsistent et notamment sur l’ouverture à l’international et le développement d’un site communautaire avec une intéractivité encore plus poussée, pour ma part la mission est accomplie, www.zohea n’est plus un projet mais un canal de distribution opérationnel supplémentaire pour l’entreprise familiale. Le seuil de rentabilité et l’amortissement a même déjà été atteint au bout d’un an d’exploitation.

9) Si demain, vous deviez conduire à nouveau un web projet, sous quel angle aborderiez-vous les choses ?

Mis à part le mix produit/marché/distribution, il me sera très facile et beaucoup plus rapide de renouer avec la construction d’un magasin en ligne.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alex Ruben 162 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte