Magazine Cuisine

Loulou dans la cave

Par Olif

Comme on le dit, ça se passe dans la cave

La cave se rebiffe...

Hohoho! Voilà un bon titre même s'il est pas d'nous! Ah! Ah! J'en ris zencore. La cave se rebiffe et le Loulou cuisinier aussi! Marre que des saloupiaus aillent piller mes bouteilles pendant que je m'escrime en cuizine à leur mitonner de bons p'tits plats les zingrats, y zont même pô la reconnaissance du gosier. Alors pour cette fois, fini la pouale, on lâche le manche et on endosse le tablier du sommelier maison. Quatre à quatre qu' on les descend, les zescaliers de la cave, histoire de pas rater une marche mais quatre d'un coup si

Imgp3119
besoin ... le tout, c'est de ne pas se scratcher sur les bouteilles ... faudrait d'ailleurs penser à les ranger un peu mieux, tous ces cartons de Chablis qui s'entassent... parce que c'est bon, ça, le Chablis... on en boirait des litres! Alors on entasse les cartons. Pas le même effet qu'une tite mousse avec les copains du Kibou, mais sa glisse bien quand même. Sa vous tapisse le gosier comme pas permis. Petit ou Grand, c'est du kif, mais on va être raisonnable cette fois, et pas se laisser trop aller, surtout que les zinvités sont en train de patienter avec une ou deux roteuses de Champagne mises au frais par Madame Capela.

Et le Pakistanais du troisième, heureusement qu'il sait bien se tenir... après la table de la cuisine ... au bout de quelques verres, il tombe le bougre.

Bon z-alors, c'est pas le tout des choux, il va bien falloir se décider pasque les zinvités vont commencer à piaffer d'impatience dans le living-roume, p'têt même ben qu'ils vont commencer à boulotter les plantes vertes  et boire l'eau des poissons z-a même l'aquarium si je ne remonte pas fissa avec une tite boutanche ou deux. Montée de tonnerre, ça devrait leur plaire, comme nom, à ces buveurs d'eau pétillante, et comme vin aussi, je l'espère, sinon, ça m'ferait mal! . Un Premier cru de Chablis! Faites péter les bouchons.

KATONDONMANGE?: ben rien, en fait! Les saloupiaus, pendant que je faisais un peu de tri à la cave, y z-ont rien kiziné du tout! Comment, z'étaient pas au courant qu'ils devaient apporter le mangé? L'a fallu se siffler la Montée de Tonnerre avec des caouètes et un morceau de pain rassis! On m'y reprendra plus, à lâcher comme ça ma cuisine! Et le Pakistanais, voilà qu'il a lâché la table, lui, ... et qu'il se retrouve par terre, l'imbécile!

Loulif

P.S.: évidement, le plus souvent, Loulou, quand il n'est pas à la cave, il est à la cuisine. Et ça vaut son pesant de cacahuètes!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olif 14686 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines