Magazine Cuisine

Concert : Fish & Chief à la fête de la musique 2011

Par Fabe33
Concert : Fish & Chief à la fête de la musique 2011C’est au cœur de la Gironde, à Beychac et Caillau que les Fish & Chief ont rendu hommage à la musique en ce vendredi 24 juin. Beychac et Caillau, une ville rock par nature à moins que ce ne soit la nature qui soit faite de « rock » dans cette commune. Bref c’est ici qu’ils ont choisi de faire sonner leur répertoire teinté de pop, de rock et d’une touche eighties chère à leur clavieriste Chief.
La scène, c’est une cour d’écolConcert : Fish & Chief à la fête de la musique 2011e qui a sûrement vu naître bon nombre de baby rockeurs ou du moins des amourettes sur fond de slow dont seul les crooners comme Chris Isaak en ont le secret. C’est à 21h que le set commence, avec une demie heure d’avance : la première partie a finalement écourté son passage. Cela tombe bien, le public est là pour voir les Fish & Chief et il trépigne d’impatience.
Concert : Fish & Chief à la fête de la musique 2011
En introduction nous avons droit à ce qui est devenu un hymne au sein du groupe, « Shiny Happy People » de REM. Une chanson qui reflète parfaitement l’état d’esprit d’un groupe qui s’est rassemblé autour d’un même objectif : prendre du plaisir à travers un vecteur commun qui est la musique. Dès les premières notes jouées, les fans se rassemblent au premieConcert : Fish & Chief à la fête de la musique 2011r rang pour mieux apprécier les voix de Marie et Clem qui s’accordent parfaitement pour reprendre ce refrain connu de tout le monde. Marie c’est une Deborah Harry version brune, une voix chaude et sensuelle. Clem nous fait plus penser à Albert Hammond Jr., comme ce dernier le rock coule dans ses veines. Le show a bien commencé et la setlist peut ainsi s’enchaîner alternant répertoire pop classique (« Bitter Sweet Symphony » de The Verve), fulgurance de rock indé (« Brother » de The Organ), hymne de stade (« Seven Nation Army » de The White Stripes) et une chanson française (« Ces idées là » de Louis Bertignac) qui ont la faculté de faire monter la température devenue aussi chaude que l’huile qui sert à frire les churros sur le stand d’à coté. Cette bouffée de chaleur est aussi due à une section rythmique complice et auteur d’une prestation remarquable : Mumu à la battterie, sorte de Larry Mullen Jr. qui aurait vu sa traditionnelle coupe à la brosse retomber comme un vieux soufflé et Ludo à la basse, la mariage parfait entre le burné Nick Oliveri et le très chic Carlos Dengler. Au final deux moments forts ressortent parmi les titres choisis : la très belle reprise de « VCR » de The XX parfaitement interprétée vocalement et aussi musicalement grâce à l’alchimiste du clavier (le Nick Rhodes catalan), et un gros « Seven Nation Army » revisité à la sauce electro sur lequel le public a pu user des pow pow pow !
Concert : Fish & Chief à la fête de la musique 2011Il faut donc féliciter les Fish & Chief pour ce très beau spectacle après seulement deux ans d’existence et des mouvements au sein du groupe qui aurait pu les déstabiliser. Mais au lieu de ça, ils se sont mobilisés pour fêter dignement la musique une nouvelle fois cette année de manière presque professionnelle ou du moins avec les mêmes intentions et surtout l’envie de faire plaisir à leur public. Bravo !
Concert : Fish & Chief à la fête de la musique 2011Des fans conquis

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabe33 609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte