Magazine Coaching

Une charte "Open-Source" de Gouvernance Associative

Par Laurent Samuel

J’ai discuté ailleurs des enjeux de la certification des associations recevant des subventions publiques ou faisant appel à la générosité du public.

Nous avons déjà relaté à ce sujet les péripéties du label AFNOR courageusement promu par Pierre Patrick Kaltenbach, Président des Associations de Familles Protestantes. Nous avons effectué une récente mise au point à propos de cette affaire.

On pourrait se prendre à rêver que le marché du label de bonne gouvernance des organismes à but non lucratif - ô combien emblématique- ne tombe pas dans l’escarcelle des entreprises du secteur marchand.

On pourrait s’inspirer du modèle du logiciel libre pour imaginer un système souple à mettre en œuvre et indépendant dans ces décisions, dont les coûts réduits seraient mutualisés entre les organismes certifiés. Le cahier des charges serait en accès libre et l’évaluation auto-administrée serait publiée en ligne sous la responsabilité des dirigeants.

Les engagements souscrits par l’association porteraient sur le fonctionnement démocratique de l’association, la gestion désintéressé par les dirigeants, la transparence sur les buts et des moyens.

Cela donne un programme des points à discuter :

- Fonctionnement démocratique
Quels institutions pour garantir quels droits ?

- Gestion désintéressée
Comment associer bénévolat des dirigeants et professionnalisation de la structure

- Transparence du fonctionnement
Les relations avec les bénévoles et les autres ressources de l’association, la transparence financière

On y réfléchit, chiche ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Samuel 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte