Magazine Cuisine

Lorsqu'un grand pâtissier s'invite chez vous...

Par Eric Bernardin

005

Il y a un mois, j'ai reçu un colis surprise plein de douceurs gourmandes : un coffret de 10 cannelés, des guimauves à la framboise, un confit mangue/passion et des sablés viennois (je ne connaissais pas, un tort...). Tous sont l'oeuvre de Philippe Andrieu, ancien chef pâtissier de Ladurée, et installé depuis peu à Bordeaux (voir le reportage d'Anne sur sa boutique)

009

Ben y a pas, l'homme maîtrise son sujet : alors que je ne suis pas fan de guimauve, les siennes sont d'une légèreté et d'une douceur incroyable, tout en étant intense en goût sans être trop sucré (et j'ai vraiment un problème avec le sucre : une grande marque de biscuits suisses a fait un bide récemment en m'envoyant ses nouveautés : HOR-RI-BLE).

010

Au départ, j'ai eu un peu de mal avec le confit de mangue et maracuja (= fruit de la passion). Je trouvais ça un chouïa trop sucré et manquant un peu d'acidité. Mais ça, c'était en le mangeant à la cuiller direct au pot, façon Nutella. Par contre, une fois mis dans mon yaourth matinal, il s'est révélé être une petite merveille. On ne sentait plus du tout le sucre, du coup, les parfums ressortaient, et c'était bigrement bon !

006

Mais le grand choc de ce colis surprise, ce fut certainement les sablés viennois ( appelés aussi spritz, mais ça ne ressemble pas du tout aux cochonneries du commerce qui portent ce nom). Ils sont d'une légèreté incroyable en bouche, avec un côté crousti-fondant et un bon goût de beurre. Vous trouverez chez Fabrice la recette du chef. Ca vaut le coup de tenter...

030

Venons-en tout de même aux cannelés, puisqu'ils étaient la raison première de ce colis. Je n'ai jamais été fan de ce gâteau jusqu'à ce que j'en fasse moi-même et que je découvre que si vous les mangez entre 1 et 3 heures après la sortie du four, c'est probablement l'un des meilleurs desserts du monde. La croûte extérieur est alors croustillante, et l'intérieur est encore tiède et fondant. Une tuerie. Le problème, c'est qu'ils ont ici plusieurs jours, et le côté ramollo domine.

Il y avait deux séries de 5 macarons. J'ai mangé la première telle quelle. La seconde, en écoutant les conseils du chef, je l'ai passée au four 6 mn à 180° (et laissé un peu tiédir). Si la deuxième s'est mieux goûtée, mes avis concernant les différents parfums sont resté les mêmes, à savoir :

Cannelé (doré) caramel & fleur de sel : très bon, bien équibré, avec le caramel bien présent

Cannelé traditionnel à la vanille & au vieux rhum vieilli en fut de chêne : bien, mais pas renversant

Cannelé (vert) à la pistache relevé d’une pointe de Kirsch : je suis passé total à côté. On sent plus le kirsch que la pistache. 

Cannelé chocolat : la merveille de la série, encore meilleur tiédie. Très fort en chocolat, peu sucré. J'adore !

Cannelé (fushia) épices et banyuls :  le bide total. Je n'ai pas du tout aimé les épices qui ont été mis dedans. Je n'ai eu aucun plaisir à manger ce cannelé (et c'est un euphémisme).

J'ai beaucoup apprécié les échanges qui ont suivi : j'ai senti que le chef était à l'écoute de mes critiques, prêt à se remettre en cause pour faire encore meilleur. Bravo pour son ouverture et sa modestie !

033

Les douceurs de Louise, 10 place du marché des grands hommes 33000 Bordeaux

 

blog A boire et à manger   blog A boire et à manger  blog A boire et à manger  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Coeur aux 2 mousses au chocolat pour la St Valentin

    Avec cette recette, je participe au GRAND CONCOURS SAINT-VALENTIN.... 3 catégories: ARTS DE LA TABLE, CUISINE ET LOISIRS CREATIFS..... qu'organise NICOLE. Lire la suite

    Le 15 février 2015 par   Vm69
    CUISINE, RECETTES
  • Goût de France – Good France

    Le grand Auguste Escoffier avait lancé, en 1912, « Les Dîners d’Epicure ». L’idée était de servir le même menu, le même jour, dans plusieurs villes du monde et... Lire la suite

    Le 15 février 2015 par   Gourmets&co
    CUISINE, RECETTES
  • Un dimanche pas du tout ordinaire

    Ce dimanche, notre petite bande était conviée à Rochechouart par Olivier R. pour un repas/dégustation. N'étant pas branché cuisine, notre hôte avait fait appel ... Lire la suite

    Le 15 février 2015 par   Eric Bernardin
    CUISINE
  • Gâteau au chocolat décadent Glutino

    Hier soir, j’ai organisé un soirée de « girls » pour mon amie de fille et moi. Nous sommes toutes deux célibataires et on s’est dit que... Lire la suite

    Le 15 février 2015 par   Miadee
    CUISINE, CUISINE & SANTÉ
  • Salade de chou vert, vinaigrette au vinaigre de framboise

    Au risque de me répéter, j'adore les salades. C'est ce qui constitue mes repas les 3/4 du temps en été. En hiver, avec le froid, c'est sûr que ça ressent un... Lire la suite

    Le 15 février 2015 par   Nestoufy
    CUISINE, RECETTES
  • Macarons au Nutella

    Jeudi dernier, nous étions le 05 février et figurez-vous que c'était la journée mondiale du Nutella. A l'occasion de cette journée, je me suis accordée un... Lire la suite

    Le 15 février 2015 par   Céline
    CUISINE, RECETTES
  • Tarte flan aux poires caramélisées

    Une petite tarte pour le dessert dominical? N'amoureux avait envie d'un flan c'est donc dans le livre Flans pâtissiers classiques et originaux que j'ai trouvé... Lire la suite

    Le 15 février 2015 par   Dey
    CUISINE, RECETTES, RECETTES SALÉES, RECETTES SUCRÉES

LES COMMENTAIRES (1)

Par mercotte
posté le 08 août à 18:54
Signaler un abus

heu lapsus révélateur, tu es sur qu'il faut chauffer les macarons et pas les cannelés ? je dis ça je dis rien ... j'aime tout ce que fait Philippe mais je n'ai pas encore goûté ses cannelés de couleurs vivement que j'aille à Bordeaux !

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 487 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine