Magazine Cuisine & Santé

La caféine, une substance qui aiderait à rendre heureux ?

Par Recherchedubienetre

Publiée dans PLoS ONE, une étude expérimentale allemande suggère que la caféine accroîtrait les facultés de notre cerveau à détecter les stimulations positives.

CAFEINEDes recherches antérieures avaient déjà montré que notre cerveau est relativement plus doué pour percevoir les notions (mots, sons, images…) ‘positives’ que les notions ‘négatives’. Mais certains éléments pourraient l’y aider encore davantage ! C’est du moins ce que suggère une étude publiée dans la revue PLoS ONE et qui révèle les étonnantes propriétés du café. En effet, la caféine étant connue pour améliorer certaines performances mentales (lors de tâches simples), des chercheurs allemands ont voulu savoir si cette substance n’était pas aussi capable d’influer sur cette perception.

Plus précisément, ils ont cherché à déterminer si la caféine n’était pas capable « d’équilibrer » les choses et de booster nos perceptions en amenant le ‘positif’ et le ‘négatif’ à égalité. Pour cela, l’équipe de Lars Kuchinke, spécialisée en psychologie expérimentale à l’Université de la Ruhr, a demandé à 66 volontaires de reconnaître le plus rapidement possible des mots existants, parmi des chaînes de lettres défilant sur un écran. Au préalable, tous les ‘cobayes’ avaient pris des comprimés : 200 mg de caféine (l’équivalent de 2 ou 3 tasses de café) pour la moitié d’entre eux et un placebo pour l’autre moitié.

Résultats : chez les sujets sous caféine, les performances dans la reconnaissance des mots positifs se sont avérées meilleures de 7% aux performances dans la détection des mots négatifs. Autrement dit, la caféine aurait favorisé la reconnaissance des notions positives au détriment des négatives. Or, la substance est connue pour stimuler dans notre cerveau l’émission de dopamine, liée à la notion de ‘récompense’ (et de toxicomanie) et à la créativité. « La caféine améliore certaines fonctions mentales, mais notre étude montre que cela pourrait être spécifique à certains types de stimuli seulement, comme les mots positifs« , conclut ainsi le Pr Kuchinke.

Source : Emmanuel Perrin

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Recherchedubienetre 308 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte