Magazine Cuisine

Primeurs 2013 à Bordeaux (5)

Par Mauss

Autant que faire se peut, nous mettrons ici en ligne les divers rapports de certains critiques qui ont la gentillesse de nous les communiquer.

Si vous comprenez l''anglais, visualisez la première vidéo d'Antonio Galloni qui donne ses impressions sur ce millésime 2013, avec la fraîcheur d'un regard neuf sur Bordeaux par un critique expérimenté ailleurs depuis des décennie. 

C'est ICI

Bernard Burtschy me dit qu'il travaille sur son propre rapport, idem pour Perrin.

Ce sera naturellement intéressant - et nous le ferons - de comparer ces points de vue américain et européen, avec d'un côté un homme neuf et de l'autre des blindés de blindés du monde bordelais.

Pour Snoopy et autres qui s'inquiètent de mes vues sur la chose :

Je dis et je redis que ce millésime offrira des bouteilles de plaisir simple, sans grande complication suscitant des discussions absconses, un peu comme le fut le 1997, quand bien même des producteurs me disent que cela sera mieux.

Ce n'est pas un millésime de garde; ce n'est pas un grand millésime, mais si certains crus baissent leur prix de 30 %, gageons qu'il y aura de nouveaux enthousiasmes qui manquent cruellement à Bordeaux.

Dcoutez Antonio : il parle vite, je lui ai dit, mais voilà quelqu'un - faut-il le rappeler - qui vit bien de son métier, sans subir de pressions de la part de tel ou tel, tout simplement parce qu'il est payé par les abonnements à son site. Bref : une définition - selon bibi - de l'indépendance en la matière.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mauss 1569 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines